Cognition (maladie d’Alzheimer)

Tests d'évaluation





L’échelle ADAS (Alzheimer’s Disease Assessment Scale) a été conçue en 1984 pour évaluer la sévérité des troubles chez un patient atteint de démence.

Elle comporte 21 items. La version appelée ADAS- cog mesure spécifiquement la performance cognitive. Elle comporte 11 items.

L’ADAS cog doit être précédée d’un entretien de 10 minutes explorant le langage, la mémoire et l’activité générale du patient. Les questions que pose l’examinateur lors de la première visite portent sur l’identité du malade, son passé, son entourage, son lieu de domicile, et ses différentes activités. Après cet entretien, l’examinateur donne une note aux trois premiers items suivants : intelligibilité du langage oral, compréhension et manque de mot. Puis il complète l’évaluation en attribuant un note à chacun des huit items restants. Une note globale, correspondant à la somme des notes attribuées aux onze items, est enfin donnée.

L’échelle

1. Intelligibilité du langage oral

2. La compréhension

3. Manque de mot

4. Rappel de mot

5. Dénomination 

DOIGTS
– Pouce
– Majeur
– Petit doigt (Auriculaire)
– Annulaire
– Index

OBJETS
– Rose (indice : pousse dans le jardin)
– Lit (on s’en sert pour dormir)
– Peigne (pour se peigner)
– Crayon (pour les cheveux)
– Masque (pour cacher le visage)
– Ciseaux (pour couper du papier)
– Sifflet (fait du bruit)
– Portefeuille (pour garder des papiers)
– Peluche (jouet d’enfant)
– Guitare (instrument de musique)
– Stéthoscope (pour ausculter le cœur)
– Entonnoir (pour remplir une bouteille)

6. Orientation : l’examinateur demande au patient son nom, le nom et l’endroit où il se trouve, la date, le mois, le jour de la semaine, la saison, et l’heure de la journée. 

7. Exécution d’ordres : le patient exécute certains ordres donnés par l’examinateur tels que levez le bras gauche et montrez-moi le plafond puis mon bureau

Après lui avoir présenté un crayon, une montre et une carte, l’examinateur lui demande de :
– mettre le crayon sur la carte et de le remettre à sa place;
– mettre la montre de l’autre côté du crayon et de retourner la carte;
– taper deux fois avec deux doigts sur chacune de ses épaules en gardant les yeux fermés.

8. Praxie : l’examinateur donne une feuille de papier, enveloppe et un timbre au patient et lui demande de s’adresser une lettre à lui-même : je voudrais que vous vous adressiez une lettre, que vous mettiez la lettre dans l’enveloppe, que vous mettiez votre adresse sur l’enveloppe, que vous colliez l’enveloppe, et qu’enfin vous mettiez un timbre sur l’enveloppe. 

9. Praxies constructives : 4 figures géométriques présentées dans le haut d’une feuille doivent être recopiées successivement. Regardez ce dessin, faites le même sur une feuille. Le patient peut refaire le dessin s’il est incorrect. 

10. Reconnaissance des mots 
Premier essai :le patient lit à haute voix 12 mots présentés par écrit successivement pendant 2 secondes chacun. Ces 12 mots sont ensuite présentés au hasard et accompagnés de 12 mots nouveaux « distracteurs ». Le patient doit répondre oui s’il reconnaît le mot qui lui a été présenté précédemment (et non dans le cas contraire). Si un patient répète le mot plusieurs fois de suite, cela signifie qu’il n’a pas compris (ou qu’il a oublié) la consigne. 

Deuxième essai : la même liste de 12 mots est montrée au patient une 2e fois. L’examinateur dit : je vais vous montrer une 2e fois la liste de mots que vous devez retenir de nouveau à haute voix. Puis une 2e liste de 24 mots contenant 12 nouveaux mots distracteurs est ensuite montrée au patient. Je vais vous montrer une liste de mots, vous devez me dire si vous avez déjà vu le mot que je vous montre ou s’il s’agit d’un mot nouveau. Répondez ‘oui’ ou ‘non’ si c’est un mot nouveau. Chaque erreur par omission ou fausse reconnaissance compte un demi-point. 

11. Rappel des consignes : on cherche à évaluer la capacité du patient à retenir les consignes de l’épreuve de reconnaissance de mots qui vient d’être faite. Lors de chacun des deux essais, à chaque fois que la consigne est oubliée ou doit être rappelée, l’examinateur le note. 

Sources: ADAS-Cog : Rosen WWG, Mohs RC, Davis KL. A new rating scale for Alzheimer’s disease. Am J Psychiatry 1984; 141: 1356-1364)