Maladie d’Alzheimer et démence vasculaire : comment les distinguer ?

Maladies

Introduction

La démence est un syndrome qui, comme la fièvre, exige une évaluation systématique afin d’identifier ses multiples causes.

Elle se définit comme un déclin persistant impliquant au moins 3 des 5 domaines suivants: le langage, la mémoire, les habiletés visuo-spatiales, les fonctions exécutives (calcul, abstraction, jugement etc.), et un changement de personnalité et d’humeur.

Le déclin persistant ne doit pas être secondaire à un état confusionnel aigu (delirium) et ne devrait pas être provoqué par une cause « non organique » (par exemple, la dépression, la schizophrénie).

Ce déclin est suffisamment important pour interférer avec les activités professionnelles et sociales.




Les critères diagnostiques de la maladie d’Alzheimer et de la démence vasculaire, les deux causes les plus fréquentes de démence chez la personne âgée, ont permis d’uniformiser l’évaluation et le diagnostic de ces troubles.

Critères diagnostiques

Maladie d’Alzheimer Démence vasculaire
1. Présence d’une démence
2. Début entre 40 et 90 ans
3. Déficits d’au moins 2 domaines cognitifs
4. Progression des déficits d’une durée supérieure à 6 mois
5. Etat de conscience intact
6. Aucun autre diagnostic posé.
1. Présence d’une démence
2a. Signes neurologiques focaux
2b. Lésions vasculaires observées par imagerie cérébrale
3. Association de 1 et 2 avec soit :
– l’existence dans les 3 mois précédents d’un accident vasculaire cérébral ou;
– une détérioration cognitive brutale.

Profils cliniques

Maladie d’Alzheimer Démence vasculaire

•Attention intacte•Mémoire à court et long terme défaillante, amnésie

•Discours pauvre

•Fonction visuelle et spatiale affaiblie

•Absence de lésions localisées

•Changement de personnalité avec une apathie prédominente

•Psychose et agitation en phase tardive de la maladie

•Troubles moteurs n’apparaissent qu’au stade sévère de la maladie

•Attention intacte•Mémoire à court défaillante

•Mémoire à long terme normalement intacte

•Langage pauvre

•Fonction visuelle et spatiale affaiblie

•Présence de lésions localisées

•Les troubles neurologiques peuvent être subtiles

 A lire aussi

Démence : les causes

Démence : commence la diagnostiquer ?