Crampes

Maladies

Les crampes sont caractérisées par des contractions involontaires et douloureuses d’un muscle ou d’un groupe de muscles.



Elles ne doivent pas être confondues avec des myalgies (par d’expression du muscle), des myotonies (qui ne sont pas douloureuses) ou d’autres formes de crampes telles que la crampe de l’écrivain qui est une forme de dystonie localisée.

Les crampes nocturnes chez la personne âgée touchent surtout le mollet. et sont le plus souvent idiopathique, avec pour origine des troubles métaboliques, vasculaires, neurologiques ou iatrogènes.

Origines  Maladies
Endocriniennes et métaboliques

Diabète

Hypothyroïdie

Insuffisance surrénalienne

Hypokaliémie

Hyperkaliémie

Hyponatrémie

Hypocalcémie

Hypomagnésémie

Vasculaires

Artériopathie

Insuffisance veineuse

Neurologiques

Mononeuropathies

Polyneuropathies

Sclérose latérale amyotrophique

Myopathies

Iatrogènes (médicaments)

Diurétiques (ex. furosémide)

Bloqueurs de calcium

Bêta-stimulants

Phénothiazines

Corticostéroïdes

Morphine

Donépezil

Raloxifène

Tolcapone (anti-parkinsonien)

Statines

Examen clinique

L’examen et l’anamnèse vont permettre d’identifier les signes de déshydratation, de claudication des membres inférieurs, de neuropathie ou de mauvaises prises de médicaments. La mesure des taux de magnésium, de calcium, de créatine, de glycémie ou de TSH doivent être également prescrite.

S’il existe des symptômes semblables à ceux rencontrés dans la sclérose latérale amyotrophique ou la myopathie, un examen neurophysiologique est alors nécessaire.

Traitement

Il repose sur des massages et des étirements des muscles atteints. Le sulfate de quinine ne semble pas être efficace et présente des effets secondaires (ex. acouphènes). Ce produit n’est plus recommandé par l’agence américaine de santé (FDA).