La dégénérescence maculaire liée à l’âge sous-diagnostiquée

Actualités

Un cas sur quatre des dégénérescences maculaires liées à l’âge ne s’identifient pas précocément.




644 personnes âgées de 60 ans participant à une étude ont passé un examen oculaire au cours duquel aucune anomalie n’a été détectée.

Cependant, lorsqu’elles ont été réexaminées par une équipe de recherche de l’Université de l’Alabama à Birmingham (Etats-Unis), environ 25% d’entre elles ont montré des signes de dégénérescence maculaire liée à l’âge.

« Il est impératif que des normes plus sévères soient mises en place pour détecter cette maladie ». Une inspection minutieuse de la macula de l’œil (le centre de la rétine) est nécessaire pour déterminer si des signes de cette maladie sont présents chez le patient ».

Si la dégénérescence maculaire liée à l’âge est suspectée, beaucoup de choses peuvent être faites. Le changement alimentaire et l’utilisation de suppléments nutritionnels peuvent ralentir considérablement la progression de la maladie.

Source : Mark Fromer et coll. JAMA Ophthalmology, avril 2017.