Dégénérescences neurofibrillaires

Cerveau

Les dégénérescences neurofibrillaires sont des lésions cérébrales observées dans la maladie d’Alzheimer et caractérisées par l’apparition, à l’intérieur des neurones, de microtubules en voie de désintégration.

Également appelée enchevêtrements neurofibrillaires,  les dégénérescences neurofibrillaires sont provoquées par l’accumulation, à l’intérieur du neurone, d’une protéine (appelée protéine tau) qui devient anormale. 

Elle empêche alors le bon transport des nutriments et organites cellulaires.

Le transport des nutriments et organites cellulaires est assuré par un système de filaments appelée microtubules, avec la participation des protéines tau.

Les microtubules jouent un rôle fondamental dans de nombreux processus vitaux tels que la division cellulaire et l’activité neuronale. Ce sont des éléments structurels et fonctionnels clés dans les axones des neurones, soutenant le transport des protéines le long des axones, qui utilisent les microtubules comme pistes de support.




Tau est une protéine associée aux microtubules, dont les fonctions sont principalement régulées par un mécanisme appelé phosphorylation (mécanisme chimique consistant à ajouter un groupe phosphate à la protéine). 

Normalement, les protéines tau se placent perpendiculairement aux microtubules pour en assurer la stabilité dans le neurone. 

Dans la maladie d’Alzheimer, il y a trop de groupes phosphates sur les protéines tau : on dit qu’elles sont hyperphosphorylées.

Les tau prennent alors une forme anormale en s’enroulant pour former des filaments appariés en hélice à l’intérieur des neurones, que l’on appelle en langage scientifique  »dégénérescences neurofibrillaires ».

Les microtubules deviennent déstabilisés et ne peuvent plus donc  assurer leur fonction de transport des nutriments : les neurones, « asphyxiés », finissent par mourir.

La maladie d’Alzheimer est caractérisée par une modification de la protéine tau qui entraîne la dégradation des microtubules dans les neurones. Le diagramme montre deux neurones: 1) en haut un neurone saine dont les microtubules fonctionnent normalement et 2) en bas un neurone atteint dans la maladie d’Alzheimer dont les microtubules se désintègrent.
Un neurone avec des dégénérescences neurofibrillaires (1) en train de mourir. A l’extérieur, on retrouve une plaque amyloïde (2). En haut à gauche, un neurone sain.