Mesure du fardeau des aidants

Tests d'évaluation

L’échelle de Zarit évalue la charge affective, physique et financière que représente, pour un aidant, la prise en charge d’une personne malade.

Les 22 questions du questionnaire prennent en compte les impressions et sentiments les plus fréquemment ressentis par l’aidant: sentiments associés aux soins prodigués à la personne, à son état de santé, au sens des responsabilités, aux relations avec les autres membres de la famille.

Voici les 22 questions de l’échelle de Zarit posées à l’aidant

Dans l’exemple présent, la personne responsable est le mari.

  1. J’ai l’impression que mon mari me demande plus l’aide qu’il n’en a réellement besoin.
  2. J’ai l’impression que ma fonction d’aidant ne me laisse plus assez de temps pour m’occuper de moi-même.
  3. Je me sens stressé, car je m’occupe de mon mari en même temps que je dois faire face à mes responsabilités professionnelles et familiales (c’est-à-dire envers les autres membres de ma famille).
  4. Je me sens embarrassée par le comportement de mon mari.
  5. Je me sens en colère quand je suis en présence de mon parent.
  6. Je sens que mon parent nuit à mes relations avec d’autres membres de la famille ou des amis.
  7. J’ai peur de ce que l’avenir réserve à mon mari.
  8. J’ai le sentiment que mon mari est à ma charge.
  9. Je me sens tendue quand je suis avec mon mari.
  10. Je sens que ma santé s’est détériorée à cause de mon implication
    auprès de mon parent ?
  11. Je sens que la situation actuelle ne me permet pas d’avoir l’intimité que je souhaiterais avoir.
  12. Je sens que ma vie sociale s’est détériorée du fait que vous prenez soin
    de votre parent ?
  13. Je me sens mal à l’aise quand je reçois des amis à la maison
  14. J’ai l’impression que mon mari s’attend à ce que je m’occupe de lui car je suis à ses yeux la seule personne capable de le prendre en charge.
  15. Je sens que je n’ai pas assez d’argent pour prendre soin de mon parent
    encore longtemps compte tenu de vos autres dépenses ?
  16. Je sens que je ne serai plus capable de prendre soin de mon parent
    encore bien longtemps.
  17. Je sens que j’ai perdu le contrôle de ma vie depuis la maladie
    de mon parent.
  18. Je vais pouvoir laisser le soin de votre parent à quelqu’un d’autre.
  19. Je ne sais pas trop quoi faire pour mon parent.
  20. Je pense que je devrai en faire mieux pour mon parent.
  21. Je pourrais faire mieux pour m’occuper de mon parent.
  22. D’une manière générale, avez-vous le sentiment que prendre en charge votre mari est un lourd fardeau?

Cotation

À chaque affirmation, indiquer la fréquence avec laquelle vous ressentez cet état:

  • Jamais : 0 point
  • Rarement : 1 point
  • Parfois : 2 points
  • Assez souvent : 3 points
  • Presque tout le temps : 4 points

Score inférieur à 20 : fardeau léger

Entre 20 et 40 : fardeau léger à modéré

Entre 41 et 60 : fardeau modéré à sévère

Entre 61 et 88 : fardeau sévère




L’échelle de Zarit permet une double évaluation:

  1. Évaluation de la charge matérielle et affective pesant sur l’aidant principal du patient (partie A).
  2. Évaluation de la fréquence des troubles du comportement et des troubles liés à la perte d’autonomie tels qu’ils sont percus par l’aidant (partie B).

Sources

Zarit SH, Reever KE and Bach-Peterson J. Relatives of the Impaired Elderly: Correlates of feelings of Burden. Gerontologist 1980 20:649-655.

Lopez J, Crespo M, Zarit SH.Assessment of the efficacy of a stress management program for informal caregivers of dependent older adults.Gerontologist. 2007 47:205-14.