France : l’hypertension artérielle plus totalement remboursée

Actualités

Le traitement de l’hypertension artérielle (HTA), touchant près de 100 000 malades, ne sera plus totalement remboursé en France. 

Le professeur Joël Ménard, ancien directeur général de la Santé, considère que cela est une grave erreur car les frais qui seront engagés par le malade seront importants. 

Le gouvernement a pris cette décision car elle considère que « la HTA est un facteur de risque qui peut induire de graves maladies, et non pas une maladie. Il se justifie également en signalant que les coûts des traitements ont baissé. 

Rappelons que 10 à 20 % des 100 000 personnes atteintes de HTA sévère risquent un AVC, dont la prise en charge (dans le cas d’un AVC lié à l’hypertension) coûte environ 30 000 euros par personne. 

Cette décision ne prend effet que pour les patients hypertendus diagnostiqués après la publication du décret. 

Une brochure publiée pour les patients souffrant d’hypertension artérielle 

Des organismes de santé* ont publié une brochure à l’attention des 55 000 médecins généralistes et 4000 spécialistes visant à améliorer la prise en charge les 15 millions de français souffrant d’hypertension artérielle. 

*Le comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA), la Société française d’hypertension artérielle (SFHTA) et la Société française neuro-vasculaire (SFNV). 

L’hypertension est un facteur de risque modifiable à l’origine de 40% des AVC et de certaines formes de démence telle que la démence vasculaire.