Le stress au travail augmente le risque de démence vasculaire

Actualités

Les gens qui vivent un stress en milieu de travail  ou qui se plaignaient d’avoir été sous pression ont un risque accru (+28%) de démence vasculaire.

Un stress en milieu de travail se définit notamment par une situation conflictuelle avec sa hiérarchie, un manque de soutien de la part des collègues.

Ce risque est augmenté de 39% (+17% pour toutes les formes de démence) lorsque les participants estimaient avoir du mal à exercer un contrôle sur leur travail.

Fait intéressant : l’effet néfaste du stress chronique porte essentiellement sur la démence vasculaire. Les résultats de cette étude prospective porte sur plus de 10000 suédois âgés de 65 ans et plus. J Am Geriatr Soc. 2012;60:60-67.