Ergothérapie

Soins et prévention


L’ergothérapie: une approche efficace dans la démence

Juillet 2013. L’ergothérapie se caractérise par la rééducation ou la réadaptation de personnes qui présentent un dysfonctionnement physique, psychique et/ou social, dans le but de leur fournir une meilleure autonomie dans leur quotidien.

Des chercheurs néerlandaises (Université Nijmegen Medical Center) recommandent des séances d’ergothérapie pour améliorer la qualité de vie des patients souffrant de démence, ainsi que celle des aidants.

Dans la première étude, ces chercheurs ont évalué les effets de l’ergothérapie sur les gens souffrant d’une démence à un stade modéré. Cent trente-cinq patients de 65 ans et plus ont été répartis en deux groupes: le premier groupe a reçu des séances d’ergothérapie tandis que le second n’en a pas bénéficié. Le programme d’ergothérapie comportait 10 séances d’une heure, réparties sur une période de cinq semaines. Les thérapeutes devaient aider chaque « couple » patient/aidant à adapter ou à modifier son environnement physique, mais également à envisager différemment le comportement du patient et le rôle de l’aidant. Les deux groupes ont été suivis six semaines, puis trois mois après la fin du traitement. Le but est d’aider les patients à compenser leur déclin cognitif et les aidants à assurer avec plus de facilité leur rôle.

Résultat: 75% des patients ayant bénéficié de l’ergothérapie avaient amélioré leurs habiletés motrices et 80% d’entre eux étaient plus autonomes. Les aidants qui ont également participé à ces sessions d’ergothérapie ont déclaré moins ressentir le fardeau et se sentaient moins déprimés. Les auteurs de cette étude suggèrent que les séances d’ergothérapie sont plus efficaces qu’un traitement médicamenteux dans la prise en charge des personnes souffrant de démence.

Ces auteurs ont également étudié sur ces mêmes patients le rapport coût-efficacité de l’ergothérapie. Ces patients ont suivi durant cinq semaines dix sessions d’ergothérapie (groupe ergothérapie), et les coûts ont été comparés à ceux d’un traitement standard médicamenteux (ex. traitement au donépézil).

Le coût des séances d’ergothéapie a été évalué à 1183 euros en moyenne par patient et par aidant sur une période de trois mois. Les coûts de santé totaux (incluant les coûts d’un physiothérapeute, travailleur social, infirmier) étaient de 12 563 euros (groupe ergothérapie) versus 14 311 euros (groupe standard), ce qui correspond à une économie de 1748 euros sur 3 mois.

Ces résultats démontrent que l’ergothérapie est une approche efficace et moins onéreuse qu’un traitement médicamenteux standard.

Sources

Graff MJ et al. Community occupational therapy for older patients with dementia and their care givers: cost effectiveness study. BMJ. 336:134-8 (2008).

Graff MJ et al. Effects of community occupational therapy on quality of life, mood, and health status in dementia patients and their caregivers: a randomized controlled trial. J Gerontol A Biol Sci Med Sci. 62:1002-9. (2007).

Graff M et coll. Community based occupational therapy for patients with dementia and their care givers: randomised controlled trial. British Medical Journal, 333:1196 (2006).