Alzheimer : nouvelles technologies

Actualités

Les nouvelles technologies (montres GPS, applications mobiles) facilitent la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et de leur entourage.

Selon les conclusions d’un colloque organisé récemment à la Cité des sciences (Paris) en 2013, les nouvelles technologies (appelées gérontechnologie) facilitent la prise en charge des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, mais réduisent la place faite à l’accompagnement humain.

Le terme de « gérontechnologie » englobe aussi bien l’utilisation de logiciels ludiques de stimulation cognitive (tests et jeux sur ordinateur) que des applications mobiles, des services de vidéovigilance ou des dispositifs de géolocalisation.

Ces dispositifs de géolocalisation permettent de retrouver des patients Alzheimer en errance après avoir quitté leur domicile. Des chercheurs essayent même de mettre au point des robots dans le but d’aider les malades à effectuer certaines tâches domestiques.

 

Alzheimer : Lili Smart, une nouvelle technologie pour les patients dépendants

Deux Lyonnais ont mis au point une nouvelle technologique baptisée «Lili Smart» comprenant une montre portée par le patient, une application mobile pour les aidants familiaux et aux soignants, ainsi que des capteurs placés au domicile du malade.

La montre permet de rappeler à la personne en perte d’autonomie qu’il doit par exemple prendre ses médicaments (la montre se met à vibrer à l’heure de la prise et un pictogramme de pilulier apparaît à l’écran).

Les capteurs, placés sur le réfrigérateur et la porte de la salle de bain, sont là pour détecter respectivement la prise de repas irrégulières ou la baisse du nombre de passages par la salle de bains. Les proches sont alertés des changements d’habitudes par l’intermédiaire de l’application, accessible sur smartphone ou sur ordinateur.

La montre intelligente est aussi capable de prévenir les proches en cas de chute du malade, alors qu’un GPS permet de retrouver la personne si celle-ci s’égare.

L’application mobile permet également au malade et à l’entourage familail de dialoguer et de consulter agenda médical.

Lili Smart sera disponible en France fin février 2017 sous la forme d’un abonnement mensuel de 60 euros.

 

Bracelet Silmee

Silmee Ce bracelet (Silmee W20 et W21) est destiné à localiser les malades par GPS. Il a été conçu par l’entreprise japonaise Toshiba en automne 2015.

 

Application Glass

Google GlassDes chercheurs indonésiens ont mis au point une application (Glass) pour les lunettes connectées Google afin d’associer le nom d’un visage connu à une personne physique, destinée aux malades Alzheimer qui ont du mal à identifier un visage familier. Cette application pourrait également aider un malade à se rappeler d’accomplir un tâche quotidienne (ex. prendre ses médicaments.).

 

Application GreyMatters

Cette application pour iPad permet aux proches de mieux interagir avec le malade. Elle permet de prendre ou télécharger des photos et d’y associer le nom d’une personne (par la parole ou viaa un texte).

Pour visualiser la vidéo de présentation (en anglais), cliquez ici

 

Le pilulier iMedipac

Pilulier MedissimoL’entreprise française Medissimo propose propose un pilulier iMedipac afin que les personnes atteintes d’Alzheimer n’oublient pas de prendre leur médicament. En cas d’oubli, une alarme sonore et lumineuse sera émise.

 

Le casque Yband pour stimuler le cerveau

L’entreprise coréenne Ybrain va tester un casque (appelé Yband) destiné à lutter contre la perte de la mémoire. De faibles signaux électroniques émis par le casque stimulent l’activité du cerveau pour contrecarrer les symptômes d’Alzheimer, à raison de 30 minutes par jour et 5 jours par semaine. Selon les chercheurs de Ybrain, ce casque est plus efficace que les traitements médicamenteux standard dans la maladie d’Alzheimer.

 

La montre Clevercare GPS

Montre_clevercareDes chercheurs néozélandais ont mis au point une montre connectée à GPS (Clevercare) capable de localiser une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer et de lui envoyer des messages de rappel (prise de médicament). Les déplacements de la personne sont limités à une zone de sécurité afin de contrôler ses déplacements.

 

Une semelle SmartSoles GPS

Sur le même principe, une semelle connectée à un GPS (SmartSoles) permet de surveiller les déplacements d’une personne ayant des troubles de l’orientation.

 

Des chaussettes anti-fugue

capteur-chaussetteUn jeune new-yorkais de 15 ans a mis au point un dispositif lui permettant d’éviter les fugues de personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer.

Cette idée lui est venue suite aux fugues de son grand-père souffrant de la maladie.

Le principe est le suivant: lorsque la personne Alzheimer se lève la nuit, un capteur de pression sans fil fixé sous la chaussette envoie une alerte sonore sur un téléphone intelligent (smartphone). Ce dispositif a été testé 437 fois sur son propre grand-père, avec 100% de succès.

Le jeune Kenneth Shinozuka espère pouvoir rapidement fournir des centaines d’exemplaires à des aides-soignants. Selon lui, cet outil permettra de protéger les patients et de réduire le stress du personnel soignant.

Lors de la cérémonie des Scientific American Science in Action, Awards Kenneth Shinozuka a remporté le prix Google Science Fair d’une valeur de 50 000$ pour financer le développement du projet.