Troubles obsessionnels compulsifs

Maladies

Différences entre anxiété primaire et anxiété secondaire

Les troubles de l’anxiété peuvent correspondent à un sentiment d’appréhension d’un danger à la fois imminent et imprécis. Ce sentiment est subjectif et apparaît de manière disproportionnée.

Lorsque l’anxiété est isolée, on parle d’anxiété primaire. Le type de trouble peut être déterminé en fonction des causes et de son évolution et des circonstances durant lesquelles elle est apparue. Les différents types d’anxiété primaire sont les troubles de l’anxiété généralisée (la forme la plus répandue), le trouble panique, les troubles phobiques et les troubles obsessionnels compulsifs.

Lorsque l’anxiété accompagne une pathologie mentale, elle est alors qualifiée d’anxiété secondaire.

Les troubles obsessionnels compulsifs sont donc considérés comme un trouble d’anxiété primaire.

Critères diagnostiques selon le DSM-IV-R

Critère 1. Présence d’obsessions et / ou de compulsions:
Obsessions: pensées ou images récurrentes (difficiles à chasser malgré les efforts répétés) à propos d’éventualités terribles. Se présentent sous la forme d’un doute. Ces pensées ne sont pas simplement des préoccupations excessives concernant des problèmes de la vie réelle

Les types d’obsessions: contamination, à thème d’erreur (peur d’oublier), agressives (phobies d’impulsion), symétrie (ordre et rangement), religieuses (scrupules), pensées superstitieuses, accumulation, etc

Compulsions: comportements répétitifs utilisés pour réduire un inconfort et pour empêcher qu’un événement redouté ne se produise.

Voici quelques exemples de compulsions : lavage, comptage, rangement, vérification.

Critère 2. L’individu doit reconnaître, à un moment durant l’évolution de son trouble, le caractère irrationnel de ses obsessions et de ses compulsions

Critère 3. Les obsessions et les compulsions sont à l’origine d’une détresse marquée (ex: perte de temps considérable)

La prévalence des TOC sur une période de 12 mois est de 3 % chez les adultes et de 1 % chez les aînés de 65 ans et plus.

Les symptômes sont habituellement présents tout au long de la vie adulte variant en intensité au fil du temps.

L’âge typique d’apparition des symptômes obsessionnels est entre 19 et 25 ans. Le TOC à apparition tardive est une condition plus rare.