La plupart des personnes âgées utilisent des téléphones cellulaires en conduisant

Actualités

Certains l’ont même fait avec des enfants dans la voiture, selon les résultats d’une enquête.





De nouvelles recherches suggèrent que les personnes âgées sont aussi souvent coupables de cette pratique dangereuse.

« Parmi les conducteurs seniors qui ont un téléphone cellulaire, 60% d’entre eux parlent au téléphone tout en conduisant. Les personnes âgées ayant des difficultés à effectuer plusieurs tâches à la fois sont les plus susceptibles d’avoir ce comportement », a déclaré Linda Hill, un des auteurs de l’étude et chercheur à l’Université de Californie aux Etats-Unis.

Les chercheurs ont mené un sondage anonyme auprès de 400 adultes âgés de 65 ans et plus. Ils ont demandé aux aînés de décrire leurs habitudes de conduite et des comportements potentiellement distrayants. Parmi les répondants, 82% possédaient un téléphone intelligent.

Les résultats du sondage ont révélé que les adultes plus âgés sont moins distraits au volant que leurs homologues plus jeunes, mais qu’ils ont la mauvaise habitude de téléphoner tout en conduisant.

De plus, certains conducteurs plus âgés ont des problèmes de santé qui affectent leur capacité à conduire en toute sécurité, tels que des toubles de vision ou un déficit cognitif qui affecte la pensée, la vitesse de traitement de l’information et la mémoire. En outre, certains médicaments peuvent causer des effets secondaires qui nuisent à la conduite.

L’utilisation d’un téléphone cellulaire pendant la conduite augmente le risque d’accident par quatre, ont déclaré les auteurs de l’étude, ajoutant que les dispositifs mains libres sont tout aussi dangereux. Ce risque accru est le même que la conduite avec un taux d’alcoolémie au dessus de la limite tolérée.

Les conducteurs plus aguerris ne semblent pas être conscients du risque élevé d’accidents: 75% d’entre eux ont déclaré qu’ils pouvaient conduire en toute sécurité tout en parlant au téléphone.

L’étude a également révélé que, au cours du mois écoulé, 27% des répondants ont conduit avec des enfants de moins de 11 ans dans la voiture. Parmi ces conducteurs, 42% ont parlé au téléphone tout au volant.