Pleine conscience

Soins et prévention

mindfulnessLa thérapie basée sur la pleine conscience (en anglais mindfulness) peut aider les personnes âgées à obtenir un sommeil de meilleure qualité.

Les chercheurs ont constaté que parmi les 49 personnes âgées ayant des problèmes de sommeil, celles qui ont appris les pratiques de la pleine conscience ont commencé à mieux dormir dans un intervalle de six semaines. Ils ont même obtenu de meilleurs résultats au test, comparés au groupe qui avait reçu des séances classiques sur les bonnes habitudes de sommeil.

En moyenne, les effets du programme de pleine conscience étaient comparables à ceux observés avec des somnifères ou une thérapie cognitive-comportementale.

Les chercheurs rajoutent que cette pratique, pour qu’elle soit efficace, doit être dirigée par un professeur certifié avec une vaste expérience.

Les pratiques de «mindfulness» encouragent les gens à concentrer leur attention sur le moment présent, et non sur le passé ou l’avenir, et d’avoir un regard objectif sur ses pensées et ses émotions.

« Les problèmes de sommeil affectent et sont affectés par l’esprit », explique l’auteur principal de l’étude (Dr Black, Université de Californie du Sud à Los Angeles).

« Quand les gens ont de la difficulté à s’endormir, ils commencent souvent à s’inquiéter à ce sujet, et l’anxiété peut aggraver leurs problèmes de sommeil. En plus de cela, un mauvais sommeil peut conduire à des symptômes de dépression, »poursuit-il.

En adoptant cette approche,  « les personnes prennent conscience de leurs pensées et de leurs sentiments sans porter de jugement. Cela les aide à se détendre, une condition nécessaire pour bien dormir. »

Les 49 personnes âgées ayant des problèmes de sommeil « modérés » et qui ont participé à l’étude ont suivi six séances hebdomadaires standards pour bien dormir (thérapie cognitive-comportementale) ou une formation sur la pleine conscience (groupe mindfulness).

À la fin de l’étude, le groupe mindfulness présentait une amélioration significative du sommeil mais également une diminution des symptômes dépressifs. Les individus semblaient également moins fatigués.

Dr Black a déclaré que les bénéfices de la formation sur la pleine conscience étaient semblables à ceux observés avec les somnifères ou la thérapie cognitive-comportementale.

La  « thérapie cognitivo-comportementale est très efficace», selon un spécialiste du Johns Hopkins School of Public Health à Baltimore. Cependant, une telle thérapie ciblant les problèmes de sommeil n’est pas toujours facile à trouver; et même si elle est disponible, le processus prend un certain effort avant d’obtenir des résultats significatifs.

Les chercheurs apportent cependant une mise en garde: cette étude a ciblé l’efficacité du programme de pleine conscience sur les troubles du sommeil. Il n’y a aucune garantie que ce type de formation dispensée par d’autres spécialistes (ou la lecture d’un livre sur la pleine conscience) puisse avoir les mêmes résultats.

Les études suggèrent que près de la moitié des adultes de 55 ans et plus souffrent de troubles du sommeil, ce qui peut avoir des conséquences sur leur santé physique et mentale.

Il reste notamment à déterminer si la thérapie basée sur la pleine conscience améliore le sommeil de manière durable.

Source : Black DS, O’Reilly GA, Olmstead R, Breen EC, Irwin MR. Mindfulness meditation and improvement in sleep quality and daytime impairment among older adults with sleep disturbances: a randomized clinical trial. JAMA Intern Med. 2015 Apr 1;175(4):494-501.

Sur le même thème

Le lien entre troubles du sommeil et Alzheimer se confirme

Un sommeil de mauvaise qualité augmente le risque de déclin mental

Le manque de sommeil peut conduire à une perte de neurones

Le syndrome d’apnée du sommeil