Pramipexole

Médicaments
Substance active Nom commercial
Pramipexole Mirapex®, Mirapexin®
(Boehringer Ingelheim)

Indications

Traitement des symptômes de la maladie de Parkinson. Le pramipexole peut être prescrit seul au stade précoce de la maladie, ou en association avec la carbidopa et/ou la lévodopa à un stade avancé de la maladie (on dit alors que le pramipexole est un adjuvant).

Comment fonctionne le pramipexole ?

Le pramipexole a la propriété de stimuler les récepteurs de la dopamine en mimant les effets de cette dernière : on dit qu’il est un agoniste dopaminergique (voir les articles sur le pergolide, la bromocriptine et le ropinirole).

Dosage

Dose initiale: 0,375 mg deux fois par jour. Elle est augmentée tous les 5 à 7 jours.

Dose maximale recommandée: 4,5 mg/jour.

Effets secondaires (les plus fréquents)/Surdosage

Nausées, constipation, mouvements anormaux, hallucinations, insomnie, somnolence, étourdissements, et hypotension orthostatique.

 Il n’existe pas de cas cliniques de surdosage.

Contre-indications/Mises en garde/Précautions

Le pramipexole est contre-indiqué chez les patients ayant une hypersensibilité à ce médicament.

Le pramipexole doit être prescrit avec précaution (voire contre-indiqué) chez les patients (liste non exhaustive):

– ayant une insuffisance rénale, des troubles psychotiques et/ou cardiovasculaires.

– Qui consomment de l’alcohol ou les médicaments suivants: sédatifs, amantadine, cimétidine, vérapamil.

Les patients traités au pramipexole doivent conduire avec prudence, car ce médicament peut provoquer une somnolence, voire un sommeil d’apparition soudaine.

Le pramipexole augmente le risque d’hallucinations lorsqu’il est combiné à la lévodopa.

Actualités

Juillet 2010. Le pramipexole semble réduire les symptômes dépressifs chez les patients atteints de la maladie de Parkinson, selon une étude menée sur 300 patients situés dans des centres médicaux d’Europe et d’Afrique du Sud. Selon les chercheurs, cette découverte pourrait améliorer la qualité de vie des 35% de patients atteints de la maladie de Parkinson et qui sont dépressifs. Parmi ces patients, plus de 140 patients ont été traités avec du pramipexole alors que 152 autres recevaient un placebo. Les chercheurs ont également observé une diminution des symptômes moteurs et une amélioration des activités de la vie quotidienne. Les effets indésirables les plus fréquemment observés par rapport au placebo sont : nausées, étourdissements et somnolence. Les chercheurs estiment qu’une évaluation plus poussée du pramipexole comme antidépresseur chez les patients parkinsoniens est désormais justifiée. Source : Fernandez HH et al. Pramipexole for depression and motor symptoms in Parkinson’s disease: can we kill two birds with one stone? Lancet Neurol. 2010 Jun;9(6):556-7.

Publications

Schapira AH. Present and future drug treatment for Parkinson’s disease. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2005 76:1472-8.

Bonuccelli U. Comparing dopamine agonists in Parkinson’s disease. Curr Opin Neurol. 2003 16, 1:S13-9.

Compendium of Pharmaceuticals and Specialties. The Canadian Drug Reference for Health Professionals. Canadian Pharmacists Association. 2005

Fernandez HH et al. Pramipexole for depression and motor symptoms in Parkinson’s disease: can we kill two birds with one stone? Lancet Neurol. 2010 Jun;9(6):556-7.

Pour de plus amples informations sur ce médicament, veuillez contacter votre médecin ou votre pharmacien.Cet article doit être considéré comme une information et un outil de formation et non comme une consultation médicale; laquelle relève, stricto sensu, d’une relation individuelle avec un professionnel patenté et selon les règles en vigueur dans le pays.