Rhodiole

Nutrition


Rhodiola Rosea
La rhodiole est une plante originaire de l’Asie, de l’Alaska et des régions arctiques d’Europe. Elle a été longuement utilisée comme plante médicinale dans la Grèce antique et dans certains pays nordiques.

Certaines données scientifique rapportent que la rhodiole pourrait combattre la fatigue, en particulier en situation de stress, et abaisser les symptômes dépressifs et d’anxiété.

Elle est également utilisée pour stimuler le système immunitaire, traiter les problèmes cardiaques et l’hypercholestérolémie, malgré cependant l’absence de preuves scientifiques tangibles.

 

Efficacité clinique

Fatigue, performance sportive.  La rhodiole pourrait réduire la sensation de fatigue dans des situations de stress, et améliorer la sensation de bien-être chez les personnes surmenées ou en manque de sommeil. Elle pourrait également améliorer la performance sportive, bien qu’il n’existe pas de consensus.

Cancer de la vessie. La rhodiole pourrait avoir des effets bénéfiques sur le cancer de la vessie.

Anxiété et Dépression. La plante pourrait réduire l’anxiété chez les personnes souffrant d’un trouble anxieux généralisé et diminuer les symptômes dépressifs après six semaines de traitement chez les personnes dépressives (forme légère à modérément sévère).

Les données sont insuffisantes pour prétendre que la rhodiole présente une efficacité dans les troubles suivants : 

•   Troubles cardiaques liés au stress.

•   Hypercholestérolémie.

•   Irrégularité du rythme cardiaque.

•   Le cancer.

•   Le vieillissement.

•   Le diabète.

•   Trouble auditif.

 

Mise en garde

La rhodiole est vraisemblablement sans danger lorsqu’elle est prise par voie orale et à court terme (jusqu’à six à dix semaines). Elle pourrait produire des effets secondaires à plus long terme. 

La rhodiole pourrait modifier la façon dont le foie métabolise certains médicaments (par exemple l’escitalopram). Elle pourrait également interagir avec des médicaments antihypertenseurs, antidiurétiques et immunosuppresseurs (médicaments qui réduisent le système immunitaire), ainsi qu’avec des plantes et suppléments qui abaissent le taux de glucose dans le sang et qui réduisent la pression artérielle.

Aucune interaction n’a été rapportée avec des aliments.

 

Références

Apostolidis E et coll. Potential of cranberry-based herbal synergies for diabetes and hypertension management. Asia Pac J Clin Nutr 2006;15:433-41.

Bocharova OA et coll. [The effect of a Rhodiola rosea extract on the incidence of recurrences of a superficial bladder cancer]. Urol Nefrol (Mosk) 1995;:46-7.

Bystritsky A et coll. A pilot study of Rhodiola rosea (Rhodax) for generalized anxiety disorder (GAD). J Altern Complement Med 2008;14:175-80.

Kim SH et coll. Antioxidative effects of Cinnamomi cassiae and Rhodiola rosea extracts in liver of diabetic mice. Biofactors 2006;26:209-19.

Kwon YI et coll. Evaluation of Rhodiola crenulata and Rhodiola rosea for management of type II diabetes and hypertension. Asia Pac J Clin Nutr 2006;15:425-32.

Olsson EM et coll. A randomised, double-blind, placebo-controlled, parallel-group study of the standardized extract shr-5 of the roots of Rhodiola rosea in the treatment of subjects with stress related fatigue. Planta Med 2009;75:105-12.

Shevtsov VA et coll. A randomized trial of two different doses of a SHR-5 Rhodiola rosea extract versus placebo and control of capacity for mental work. Phytomedicine 2003;10:95-105.

Spasov AA et coll. The effect of a preparation rodakson on the psychophysiological and physical adaptation of students to an academic load. Eksp Klin Farmakol 2000;63:76-8.

Spasov AA et coll. A double-blind, placebo-controlled pilot study of the stimulating and adaptogenic effect of Rhodiola rosea SHR-5 extract on the fatigue of students caused by stress during an examination period with a repeated low-dose regimen. Phytomedicine 2000;7:85-89.