Sulbutiamine

Médicaments




Substance active Nom commercial
Sulbutiamine Arcalion®

Indications

Traitement de certains états d’inhibition physique et psychique avec baisse d’activité et apathie.

Efficacité clinique

Une étude clinique a été menée en double aveugle chez 83 patients atteints de la maladie d’Alzheimer (stade léger). Les patients ont été divisés en deux groupes homogènes:

– 1er groupe : les patients reçoivent la sulbutiamine (600 mg/jour) pendant les 3 premiers mois puis une combinaison sulbutiamine (600 mg/jour)-donépézil. (5-10 mg/jour) les 3 mois suivants.

– 2ème groupe : les patients sont traités au donépézil (5-10 mg) pendant les 3 premiers mois puis au donépézil (5-10 mg) et au placebo les 3 mois suivants.

 

Les fonctions cognitives (entre parenthèses le critère d’évaluation) mesurées sont:

– La mémoire épisodique (test de Gröber et Buschke1)

– Les fonctions exécutives (trail Making test A et B, sous-test code de la WAIS-R, fluence verbale)

– L’attention (test d2)

– La mémoire de travail (test de Benton, empans auditivoverbaux 

– L’apathie (inventaire neuropsychiatrique)

Résultats

Les deux médicaments améliorent l’attention après 3 mois de traitement.

Apres six mois de traitement,  la mémoire épisodique et les fonctions exécutives sont significativement améliorées chez le 1er groupe de patients (contrairement au 2eme groupe). L’attention est améliorée dans les deux groupes.

En revanche, aucun effet bénéfique n’a été observé sur la mémoire de travail et la fluence verbale.

Ces résultats demandent à être confirmés.

Comment fonctionne la sulbutiamine ? 

Les études chez l’animal suggèrent que la sulbutiamine améliore la transmission du glutamate dans le cortex préfrontal.

Elle augmente également l’efficacité de l’acétylcholine (le neurotransmetteur impliqué dans l’apprentissage et la mémoire) dans l’hippocampe.

Les effets facilitateurs de la sulbutiamine sur le glutamate et l’acétylcholine seraient à l’origine de ces effets bénéfiques chez les patients Alzheimer.

Posologie

La dose efficace recommandée de la sulbutiamine varie de 400 à 600 mg/jour.

Contre-indications – mises en garde – précautions

La sulbutiamine est contre-indiquée chez les personnes ayant une hypersensibilité connue à ce médicament.

Effets indésirables

Ce médicament est globalement bien toléré aux doses prescrites.

Les effets indésirables les plus courants sont les suivants : allergie cutanée, voire une légère agitation.

Le surdosage peut conduire à une agitation avec euphorie et tremblement des extrémités.

Les médecins mettent en garde sur les dangers d’une mauvaise utilisation de ce médicament qui est vendu ‘over the counter’ ou sur internet dans beaucoup de pays.

Références

Ollat H, Laurent B, Bakchine S, Michel BF, Touchon J, Dubois B. Effects of the association of sulbutiamine with an acetylcholinesterase inhibitor in early stage and moderate Alzheimer disease. Encephale. 2007 33(2):211-5.

Douzenis A, Michopoulos I, Lykouras L. Sulbutiamine, an ‘innocent’ over the counter drug, interferes with therapeutic outcome of bipolar disorder. World J Biol Psychiatry. 2006;7(3):183-5.

 

Pour de plus amples informations sur ce médicament, veuillez contacter votre médecin ou votre pharmacien. Cet article doit être considéré comme une information et un outil de formation et non comme une consultation médicale; laquelle relève, stricto sensu, d’une relation individuelle avec un professionnel patenté et selon les règles en vigueur dans le pays.

Notes

1 test de Gröber et Buschke: le patient doit mémoriser 16 mots appartenant à 4 classes sémantiques. Après une brève tache distractive, on procède à un rappel libre (le patient cite dans n’importe quel ordre les mots qui lui reviennent), suivi d’un rappel indicé(un indice sémantique est cité pour aider a retrouver les mots non cités spontanément). L’exercice est répété 20 minutes plus tard (c’est la rappel différé).