La protéine RBM3 liée à l’hibernation pourrait protéger le cerveau

Actualités

hibernationLa protéine appelée RBM3 protègerait le cerveau des animaux en hibernation, en particulier les synapses (zones de contact entre les neurones), selon des chercheurs de l’Université de Leicester.

Lorsque les animaux hibernent, leur cerveau subit une perte de synapses qui, contrairement à ce qui est observé dans la maladie d’Alzheimer, est réversible.

Mais, lorsque l’animal se réveille, la protéine RBM3 s’active et répare les synapses.

Les chercheurs s’intéressent à la façon dont ils pourraient activer cette protéine qui ne semble pas fonctionner chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Lire l’article complet sur gizmodo.fr