Acide hyaluronique

Nutrition


Acide hyaluronique issu de biotechnologie

L’acide hyaluronique est un acide aminé présent dans tout l’organisme, essentiel à la bonne santé de nombreux tissus tels que le cartilage, les valves cardiaques, etc.) ou épithéliaux (peau).

On le trouve également dans les fluides de l’oreille interne, l’humeur vitrée des yeux ou bien encore dans le liquide indispensable aux articulations (synovie).

Les niveaux d’acide hyaluronique diminuent avec l’âge, entraînant le vieillissement de la peau, l’apparition de rhumatismes et autres problèmes articulaires, ainsi que des problèmes oculaires (dégénérescence de la rétine).

Depuis quelques années, de nombreuses études montrent l’intérêt des compléments alimentaires à base d’acide hyaluronique pour améliorer la santé de la peau et des tissus.

Une étude corroborant cette hypothèse rapporte que les habitants japonais du village de Yuzurihara, qui ont l’une des plus longues espérances de vie connues à ce jour, possèdent un taux constant d’acide hyaluronique au fil du temps.

L’agence de santé américaine (FDA) a approuvé l’usage de l’acide hyaluronique dans certaines chirurgies ophtalmologiques, dont l’extraction de la cataracte, la greffe de cornée et la réparation du décollement de la rétine.

Efficacité

  • Les cataractes. Une injection oculaire d’acide hyaluronique est efficace lorsqu’il est utilisé pendant l’opération des cataractes et administré par un chirurgien ophtalmologiste.
  • Les lésions de bouche. L’acide hyaluronique traite les lésions buccales lorsqu’il est appliqué sur la peau sous forme de gel.
  • Le vieillissement de la peau. L’acide hyaluronique semble réduire les rides autours de la bouche.
  • L’arthrose. L’acide hyaluronique pourrait être efficace pour réduire les douleurs articulaires lorsqu’il est injecté dans les articulations par un professionnel de la santé. Des études ont rapporté une diminution des douleurs et une amélioration modérée dans les raideurs articulaires.

L’acide hyaluronique fonctionne en agissant comme amortisseur et lubrifiant dans les articulations et les autres tissus. De plus, il pourrait affecter la façon dont le corps répond aux blessures.

Références

Brandt FS and Cazzaniga A. Hyaluronic acid gel fillers in the management of facial aging. Clin Interv Aging. 2008 March; 3(1): 153–159.

Lupo, M. P. et coll. Effectiveness of Juvederm Ultra Plus dermal filler in the treatment of severe nasolabial folds. Plast.Reconstr.Surg. 2008;121(1):289-297.

Navajas EV et coll. Concentration of hyaluronic acid in primary open-angle glaucoma aqueous humor. Exp Eye Res. 2005 Jun;80(6):853-7. Epub 2005 Jan 26.

Swięchowicz S et coll. Evaluation of hyaluronic acid intra-articular injections in the treatment of primary and secondary osteoarthritis of the knee. Pol Orthop Traumatol. 2012 Oct 22;77:105-9. 

Tashiro T. et coll. Oral Administration of Polymer Hyaluronic Acid Alleviates Symptoms of Knee Osteoarthritis: A Double-Blind, Placebo-Controlled Study over a 12-Month Period. ScientificWorldJournal. 2012; 2012: 167928.