Des centres dentaires à Paris disponibles

Un majeur sous tutelle ou curatelle doit-il être assisté d’un avocat ?

Alzheimer : les signes précurseurs

Des vaisseaux sanguins en mauvais état à l’origine de la maladie d’Alzheimer ?

Alzheimer : des poupées pour calmer les angoisses de certains patients

Quelle est la différence entre l’orthodontiste et le dentiste ?

Nos conseils pour trouver le dentiste idéal

Les avantages d’être en EHPAD pour une personne âgée

Vous ne pouvez pas vous déplacer suite à des problèmes de dos ?

Comment dépister la dysphagie ?

Les troubles de la déglutition

Qui peut être désigné comme tuteur familial ?

Vos questions

«Qu’est-ce que la dégénérescence corticobasale ?»Voir la réponse »

La dégénérescence corticobasale est une maladie neurodégénérative rare (moins de 1000 cas en France) décrite pour la première fois en 1968.

Elle débute, en général après 60 ans, par une apraxie asymétrique du membre supérieur (gestes maladroits de la main) et un trouble de la marche (impression de raideur, instabilité posturale).

Après trois ans d’évolution, la quasi totalité des patients présentent un syndrome moteur de type parkinsonien accompagné d’une importante rigidité, une apraxie et un trouble de la marche.

«Un patient Alzheimer peut-il voyager ?»Voir la réponse »

Il est nécessaire de prendre certaines précautions d’autant plus nécessaires que le comportement du malade parait sensible aux émotions provoquées par l’environnement dans l’aéroport et l’avion.

Il est plutôt conseillé :

  • d’éviter l’avion à tout patient Alzheimer qui en avait une peur irraisonnée ;
  • de se méfier d’un patient Alzheimer qui éprouvait à chaque vol une crainte ou une angoisse ;
  • d’empêcher un patient Alzheimer qui par le passé n’aurait jamais pris l’avion moyen-long courier ;
  • d’éviter un transport aérien à un patient Alzheimer au stade sévère présentant des troubles psychologiques et comportementaux sans l’assistance d’un accompagnateur bien formé.