Publication

couverture-demence-vasculaire La démence vasculaire (2€/2$)

Publication

couverture-demences-frontotemporales Les démences fronto-temporales (2€/2$)

Publication

couverture-demence-a-corps-de-lewy La démence à corps de Lewy (2€/2$)

Vos questions

«Quels sont les facteurs de risque reconnus de la maladie de Parkinson ?»Voir la réponse »

  1. L’âge (55 ans et plus).
  2. Le sexe (masculin).
  3. L’hérédité chez les patients jeunes qui développent la maladie.

«Alzheimer: quels sont les premiers symptômes?»Voir la réponse »

La maladie se manifeste généralement par des pertes de mémoire (mémoire épisodique ) qui dans la vie de tous les jours peuvent paraître bénignes : égarer ses clés, oublier d’éteindre le four, oublier son code d’accès à son immeuble… Le malade minimise ces oublis et fait du déni.

Ces pertes de mémoire s’accompagnent d’une désorientation dans le temps et l’espace : le malade ne se souvient plus de la date du jour et se perd dans son quartier. Il a des difficultés à fixer le nom des lieux qui lui sont inhabituels.

Des troubles du comportement, insidieux, car difficilement détectables par le proche, sont également observés au début de la maladie : anxiété inhabituelle, désintérêt progressif, état dépressif . L’apparition d’un état dépressif n’est pas nécessairement synonyme de maladie d’Alzheimer chez une personne âgée. Le médecin devra alors déduire si cet état dépressif est provoqué par la perte de mémoire ou une réelle dépression réelle.

Généralement un traitement avec un antidépresseur permet de savoir si les symptômes dépressifs sont reliés ou non à un début de démence.