Actualités

L’alcool: un facteur de risque d’AVC qui varie avec l’âge

Actualités

Médicament : plus on pense qu’il est cher, plus il serait efficace

Droit

Quand ouvre-t-on une tutelle ?

Vos questions

«Alzheimer: comment aider le malade à s’habiller ?»Voir la réponse »

La personne perd ses automatismes au fur et à mesure que la maladie évolue. Voici quelques astuces pouvant aider le malade à s’habiller.
- Gérez sa garde-robe et enlevez les vêtements inutiles ou difficiles à enfiler, ou avec des fermetures éclair placées à l’arrière.
- Favoriser les vêtements en velcro.

L’aidant devra deviner les vêtements susceptibles de plaire au malade si celui-ci éprouve des problèmes pour les choisir. L’aidant peut les étendre sur son lit, ce qui facilitera l’habillage. Il jugera si le malade peut s’habiller sans aide.

«Lequel des éléments suivants n’est pas un facteur de risque reconnu de la maladie d’Alzheimer ?»Voir la réponse »

  1. Les facteurs vasculaires ?
  2. L’hypertension ?
  3. L’abus d’alcool ?
  4. Le traumatisme crânien ?

Voir la réponse plus bas

 

 

 

 

 

Réponse : l’abus d’alcool 

La cause de la maladie d’Alzheimer est inconnue. Plusieurs chercheurs croient maintenant que la convergence des facteurs de risque environnementaux et génétiques déclenchent une cascade d’événements qui, après dix à vingt ans, conduisent à la démence et à la maladie d’Alzheimer en particulier.

Les facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer identifiés à ce jour sont les suivants:

 L’âge avancé

• Les antécédents familiaux

 La forme E4 du gène de l’apolipoprotéine E (APOE-4)

• L’obésité

 La résistance à l’insuline

 Les facteurs vasculaires

 La dyslipidémie (concentration trop élevée de lipides dans le sang)

• L’hypertension

 Les marqueurs de l’inflammation

 La trisomie 21

 Le traumatisme crânien

L’hypertension qui survient à l’âge mûr est un facteur de risque établi. Une étude post-mortem a ainsi évalué le lien entre l’hypertension et la maladie d’Alzheimer et rapporté que les patients sous bêtabloquant (un anti-hypertenseur) présentent plus de lésions cérébrales que ceux qui ne prennent pas ce type de médicament.