L’hippocampe : son rôle dans le cerveau

Un majeur protégé peut-il se marier ou se pacser ?

Comment les proches peuvent-ils contrôler l’action du tuteur ou du curateur ?

Comment est instruit une demande de protection judiciaire ?

Certains antibiotiques sont-ils liés à la maladie de Parkinson ?

Échelle de Fazekas (lésions substance blanche)

La santé du coeur liée à celle du cerveau

Que relient la dépression, l’anxiété et le stress post-traumatique ?

Constipation : comment est-elle liée au stress ?

Les céphalées posturales orthostatiques

L’obésité associé à une forme grave de la COVID-19

Comment une température chaude affecte-t-elle la santé mentale ?

Vos questions

«La maladie d’Alzheimer est-elle mortelle ?»Voir la réponse »

La maladie affecte les capacités fonctionnelles du patient, au point que celui-ci ne pourra plus se déplacer. Le système immunitaire se trouvera affaibli, entraînant des maladies infectieuses (par ex. pneumonie) mortelles. Le patient peut également décéder des suites d’une maladie grave associée au vieillissement (par ex. maladie cardiaque, cancer, etc.) La maladie d’Alzheimer est la 4e cause de mortalité chez les personnes âgées.

«Lequel des éléments suivants n’est pas un facteur de risque reconnu de la maladie d’Alzheimer ?»Voir la réponse »

  1. Les facteurs vasculaires ?
  2. L’hypertension ?
  3. L’abus d’alcool ?
  4. Le traumatisme crânien ?

Voir la réponse plus bas

 

 

 

 

 

Réponse : l’abus d’alcool 

La cause de la maladie d’Alzheimer est inconnue. Plusieurs chercheurs croient maintenant que la convergence des facteurs de risque environnementaux et génétiques déclenchent une cascade d’événements qui, après dix à vingt ans, conduisent à la démence et à la maladie d’Alzheimer en particulier.

Les facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer identifiés à ce jour sont les suivants:

 L’âge avancé

• Les antécédents familiaux

 La forme E4 du gène de l’apolipoprotéine E (APOE4)

• L’obésité

 La résistance à l’insuline

 Les facteurs vasculaires

 La dyslipidémie (concentration trop élevée de lipides dans le sang)

• L’hypertension

 Les marqueurs de l’inflammation

 La trisomie 21

 Le traumatisme crânien

L’hypertension qui survient à l’âge mûr est un facteur de risque établi. Une étude post-mortem a ainsi évalué le lien entre l’hypertension et la maladie d’Alzheimer et rapporté que les patients sous bêtabloquant (un anti-hypertenseur) présentent plus de lésions cérébrales que ceux qui ne prennent pas ce type de médicament.