Alzheimer : un diagnostic trop faible et posé tardivement

Comment détecter les troubles légers de mémoire ?

Les bienfaits des arts martiaux

Testez votre mémoire

Comment évaluer la dépression ?

Peut-on déléguer une tutelle ou une curatelle ?

Alzheimer : résultats décevants avec une molécule

Les médicaments anti-Alzheimer ont-ils peu d’efficacité ?

Alzheimer : la fin du remboursement des médicaments encore en question

L’activité physique a-telle un effet préventif sur la démence ?

Le delirium est fréquent après une chirurgie

La perte de mémoire chez la personne âgée

Vos questions

«Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer est-il facile à établir ?»Voir la réponse »

Le diagnostic n’est pas facile à établir pour différentes raisons car:

– les symptômes peuvent ressembler à une perte de mémoire bénigne liée à un vieillissement normal;
– les symptômes sont semblables à ceux provoqués par d’autres maladies (par ex. la dépression) ou facteurs (médicaments, alcool, troubles visuels, déficiences nutritionnelles, pneumonie, etc.);
– il n’existe pas de tests de dépistage précoce à grande échelle, malgré les récents progrès réalisés. L’évolution de la maladie confirme ou non le diagnostic. L’analyse post-mortem du cerveau du patient permet de confirmer de manière sûre le diagnostic.

«Quels sont les éléments importants pour bien soigner un malade ?»Voir la réponse »

1. Pour les proches, acquérir une bonne compétence, en analysant les résultats de ses interventions et en corrigeant certaines erreurs.

2. Savoir se montrer indulgent avec soi. Par exemple, ne pas culpabiliser lorsque l’on se montre impatient vis-à-vis du malade, car cela est tout à fait normal.

3. Démontrer de la sollicitude et de la compassion envers le malade.

4. Être en cohérence avec ses paroles et ses gestes, afin de maintenir une relation de confiance entre le proche et le malade.

5. Établir des routines dans la vie de tous les jours, et un environnement stable afin de ne pas destabiliser le malade.

6. Établir un climat serein et apaisant en établissant un contact le plus agréable possible, par exemple en pratiquant l’humour.