Activité physique : efficacité contre la maladie d’Alzheimer ?

La maladie de Parkinson et l’activité physique

L’acétyl-L-carnitine

La stimulation magnétique transcrânienne

L’anévrisme

L’anémie

Le muguet buccal

Quels jeux vidéo proposer à des séniors ?

La névrite optique

L’amaurose

L’amylose cardiaque

La maladie pulmonaire obstructive chronique

Vos questions

«Alzheimer: le malade a t-il du mal à se faire comprendre ?»Voir la réponse »

Il éprouve des difficultés à formuler une idée, surtout si elle est abstraite. Il se répète souvent, se trompe de mots (par ex. dit chaussette au lieu de chaussure). Son visage est moins expressif.

Le vocabulaire s’appauvrit au fur et à mesure que la maladie s’aggrave (par ex. il utilise les mots ‘truc’), ne peut raconter un événement de manière chronologique.

Il finit par répéter les mêmes mots au stade sévère de la maladie, pour ne plus finalement parler.

«Une personne atteinte d’Alzheimer retombe-t-elle en enfance ?»Voir la réponse »

Bien qu’elle perde au fil du temps son autonomie, le malade conserve, contrairement aux enfants, son passé lointain qui lui permet de communiquer avec son proche. Il faut donc maintenir une relation d’adulte à adulte et ne pas le considérer comme un enfant.