Calcium

Nutrition


Anastore.com

Les suppléments de calcium: hausse modeste du risque d’infarctus, avec ou sans vitamine D

Septembre 2011. Les suppléments de calcium prescrits aux femmes – en association ou non avec de la vitamine D – pour prévenir ou traiter l’ostéoporose augmentent de 15% le risque de subir un infarctus ou accident vasculaire cérébral (AVC), selon une méta-analyse portant sur près de 30 000 femmes. Cette augmentation est modeste mais statistiquement significative.

Les données de l’étude indiquent que, sur 1 000 femmes prenant durant 5 ans un supplément de calcium (avec ou sans vitamine D) contre l’ostéoporose, six d’entre elles seront victimes d’un infarctus ou d’un AVC, alors que trois d’entre elles auront évité une fracture osseuse.

Selon le pharmacien montréalais Jean-Yves Dionne,  » les suppléments de calcium risquent surtout d’avoir un effet néfaste chez celles qui sont déjà propices à l’apparition de troubles cardiovasculaires. Au sein d’une immense cohorte de personnes dont le risque cardiovasculaire est très faible, on ne verra pas d’effet néfaste suivant un traitement au calcium, tandis que le même traitement pourrait très bien faire basculer plusieurs sujets dans la maladie cardiovasculaire si on a affaire à une cohorte de personnes à haut risque. «