Accidents domestiques : comment les éviter ?

Soins et prévention

Les accidents de la vie courante provoquent 20 000 décès par an en France. Neuf mille décèdent à la suite d’une chute dont plus de 70% à leur domicile. Les personnes âgées sont évidemment des sujets à risques. Il est possible d’éviter certains accidents domestiques, en adoptant des gestes simples pour limiter les risques.

Cet outil d’évaluation permet de repérer des risques et propose des astuces pour remédier au problème.

Pour chaque pièce, répondez aux questions en cochant la case oui ou non.

A ENTRÉE / PERRON / JARDIN 
1. L’éclairage permet un déplacement facile (la lumière est suffisante mais n’éblouit pas).
2. Les interrupteurs sont faciles d’accès et identifiables.
3. Marches – escaliers : une main courante est présente et solide.
4. Le sol et les abords de la maison sont régulièrement dégagés des feuilles et autres végétaux glissants.
5. La porte de l’immeuble est facile à ouvrir.

Astuces
– Réduire ou augmenter la puissance des ampoules.
– Déplacer et multiplier les éclairages.
– Éclairer indirectement les coins sombres.
– Entourer les interrupteurs de ruban adhésif phosphorescent.
– Installer un détecteur de mouvement.
– Éclairer indirectement les coins sombres.
– Si les marches sont glissantes, recouvrir leurs bords d’une bande antidérapante, éventuellement phosphorescente.

B SALON / SALLE À MANGER
1. L’éclairage permet un déplacement facile (la lumière est suffisante mais n’éblouit pas).
2. Les interrupteurs sont faciles d’accès et identifiables même si la pièce est sombre (ex : la nuit, le soir…).
3. L’aménagement de la pièce permet un déplacement aisé.
4. Le mobilier est stable et offre des points d’appui dans les déplacements.
5. Les canapés ou fauteuils permettent à la personne de se relever facilement.
6. Les objets les plus utilisés (téléphone, télécommande TV…) sont facilement accessibles.
7. Les tapis sont fixés au sol avec un ruban adhésif double face ou enlevés.

Astuces
– Changer les abat-jours, réduire ou augmenter la puissance des ampoules, déplacer et multiplier les éclairages.
– Installer un détecteur de mouvement permettant le déclenchement de la lumière.
– Entourer les interrupteurs de ruban adhésif phosphorescent.
– Déplacer les interrupteurs près des portes d’accès.
– Laisser les couloirs de circulation larges.
– Fixer les fils aux murs.
– Éviter les prises multiples et les rallonges.
– Si les sièges sont trop bas, installer des plots de rehaussement.
– Éviter les tapis dans les passages les plus fréquentés.

C CUISINE
1. L’éclairage permet un déplacement facile (la lumière est suffisante mais n’éblouit pas).
2. Les interrupteurs sont faciles d’accès et identifiables même si la pièce est sombre (ex : la nuit, le soir…).
3. L’installation électrique semble correcte (absence de fils dénudés, de prises multiples surchargées).
4. Un système (lié à la chaudière ou au robinet) permet de contrôler la température de l’eau.
5. Le tuyau d’acheminement en gaz de la cuisinière est changé avant la date limite.
6. Les équipements ménagers (four, cuisinière, évier, réfrigérateur, micro-ondes…) sont stables, facilement accessibles et bien éclairés.
7. Les plans de travail sont suffisants. et permettent de poser facilement les accessoires.
8. Le mobilier est stable et offre des points d’appui pour les déplacements.
9. L’aménagement de la pièce permet un déplacement aisé.
10. Les produits dangereux sont dans leur emballage d’origine.
11. Les produits les plus utilisés sont rangés à bonne hauteur (entre le niveau des yeux et celui des hanches).
12. Les ustensiles de cuisine sont en bon état, les poignées de casserole sont bien fixées.
13. Les produits alimentaires (congelés, frais, en conserve) sont toujours consommables (date de péremption non dépassée).
14. Les appareils ménagers (fer à repasser, aspirateur, etc.) semblent en bon état, les fils ne sont pas dénudés.
15. La surface du sol est régulière, elle ne présente pas d’aspérités, elle n’est pas glissante même mouillée.

Astuces
– Réduire ou augmenter la puissance des ampoules.
– Installer un détecteur de mouvement permettant le déclenchement de la lumière.
– Entourer les interrupteurs de ruban adhésif phosphorescent.
– Déplacer les interrupteurs près des portes d’accès.
– Laisser les couloirs de circulation larges.
– Fixer les fils aux murs.
– Enlever les sièges inutiles.
– Éviter la pose de tapis surélevés.
– Poser un tapis antidérapant au bas de l’évier.

D ESCALIERS / COULOIRS
1. L’éclairage permet un déplacement facile (la lumière est suffisante mais n’éblouit pas).
2. Les interrupteurs sont faciles d’accès (en haut et en bas des escaliers) et identifiables.
3. Une main courante est présente et solide tout le long de l’escalier.
4. Les escaliers ne sont pas encombrés d’objets.
5. Les marches sont stables.

Astuces
– Réduire ou augmenter la puissance des ampoules.
– Déplacer et multiplier les éclairages.
– Installer un détecteur de mouvement permettant le déclenchement de la lumière.
– Entourer les interrupteurs de ruban adhésif phosphorescent.
– Déplacer les interrupteurs près des portes d’accès.
– Un siège est accessible en haut de l’escalier et permet à la personne de se reposer.

E CHAMBRE 1
1. L’éclairage permet un déplacement facile (la lumière est suffisante mais n’éblouit pas) – l’interrupteur de la lampe de chevet est accessible depuis le lit.
2. les interrupteurs sont faciles d’accès et identifiables même si la pièce est sombre (ex : la nuit, le soir…).
3. L’aménagement de la pièce permet un déplacement aisé.
4. Le mobilier est stable et offre des points d’appui dans les déplacements.
5. Le lit permet à la personne de se relever ou de s’asseoir facilement. 
6. Les fauteuils permettent à la personne de se relever facilement.
7. Les objets les plus utilisés (téléphone, télécommande TV…) sont facilement accessibles.
8. Les tapis sont fixés au sol avec un ruban adhésif double face ou enlevés.

Astuces
– Changer les abat-jours, réduire ou augmenter la puissance des ampoules, déplacer et multiplier les éclairages.
– Fixer l’interrupteur de la lampe de chevet.
– Entourer les interrupteurs de ruban adhésif phosphorescent.
– Déplacer les interrupteurs près des portes d’accès.
– Laisser les couloirs de circulation larges.
– Fixer les fils aux murs.
– Éviter les prises multiples et les rallonges électriques.
– Si le lit est trop bas, installer des plots de rehaussement.
– Si les sièges sont trop bas, installer des plots de rehaussement.
– Éviter les tapis dans les passages les plus fréquentés.

F CHAMBRE 2
1. L’éclairage permet un déplacement facile (la lumière est suffisante mais n’éblouit pas) – l’interrupteur de la lampe de chevet est accessible depuis le lit. 
2. les interrupteurs sont faciles d’accès et identifiables même si la pièce est sombre (ex : la nuit, le soir…).
3. L’aménagement de la pièce permet un déplacement aisé.
4. Le mobilier est stable et offre des points d’appui dans les déplacements.
5. Le lit permet à la personne de se relever ou de s’asseoir facilement.
6. Les fauteuils permettent à la personne de se relever facilement.
7. Les objets les plus utilisés (téléphone, télécommande TV…) sont facilement accessibles.
8. Les tapis sont fixés au sol avec un ruban adhésif double face ou enlevés.

Astuces
– Changer les abat-jours, réduire ou augmenter la puissance des ampoules, déplacer et multiplier les éclairages.
– Fixer l’interrupteur de la lampe de chevet.
– Entourer les interrupteurs de ruban adhésif phosphorescent.
– Déplacer les interrupteurs près des portes d’accès.
– Laisser les couloirs de circulation larges.
– Fixer les fils aux murs.
– Éviter les prises multiples et les rallonges électriques.
– Si le lit est trop bas, installer des plots de rehaussement.

G TOILETTES
1. L’éclairage permet un déplacement facile (la lumière est suffisante mais n’éblouit pas).
2. Les interrupteurs sont faciles d’accès et identifiables même si la pièce est sombre (ex : la nuit, le soir…).
3. Le siège des toilettes permet à la personne de s’asseoir et de se lever facilement.
4. Une barre d’appui permettant de se lever est présente et accessible.
5. La porte des toilettes est équipée d’une serrure pouvant s’ouvrir de l’extérieur.
6. La surface du sol est régulière, elle ne présente pas d’aspérités, elle n’est pas glissante même mouillée.

Astuces
– Réduire ou augmenter la puissance des ampoules.
– Installer un détecteur de mouvement permettant le déclenchement de la lumière.
– Entourer les interrupteurs de ruban adhésif phosphorescent.
– Déplacer les interrupteurs près des portes d’accès.
– Installer un réhausseur de toilettes.

H SALLE DE BAIN
1. L’éclairage permet un déplacement facile (la lumière est suffisante mais n’éblouit pas).
2. Les interrupteurs sont faciles d’accès et identifiables même si la pièce est sombre (ex : la nuit, le soir…).
3. L’installation électrique semble correcte.
4. Un système (lié à la chaudière ou aux robinets) permet de contrôler la température de l’eau.
5. L’aménagement de la pièce permet un déplacement aisé.
6. La baignoire ou la douche possède une barre d’appui.
7. La baignoire ou la douche possède un tapis ou des bandes antidérapantes.
8. Les objets les plus couramment utilisés sont facilement accessibles (à une hauteur située entre le niveau des yeux et celui des hanches).
9. La porte de la salle de bains est équipée d’une serrure pouvant s’ouvrir de l’extérieur ; elle s’ouvre vers l’extérieur.
10. La surface du sol est régulière, elle ne présente pas d’aspérités, elle n’est pas glissante même mouillée.

Astuces
– Réduire ou augmenter la puissance des ampoules.
– Entourer les interrupteurs de ruban adhésif phosphorescent.
– Déplacer les interrupteurs près des portes d’accès.
– Laisser les couloirs de circulation larges.
– Fixer les fils aux murs.
– Pour faciliter l’ouverture de la porte, éviter de surcharger le porte-manteau qui peut y être fixé.
– Installer un siège adapté à la baignoire ou à la douche, ou une planche posée sur la baignoire,ou un marche-pieds pour faciliter l’accès.
– Prévoir un tapis antidérapant et le renouveler en cas d’usure.

I OBSERVATIONS COMPLÉMENTAIRES SUR LE LOGEMENT
1. Le système de chauffage ne présente pas de risque de brûlure.
2. La chaudière et le chauffe-eau sont régulièrement contrôlés; les cheminées sont ramonées.
3. Des détecteurs de fumée sont installés.
4. Les fenêtres ne présentent pas de danger (présence de garde-corps).
5. Les volets sont facilement accessibles.

Astuce
– Installer un système de barres et de croches pour en améliorer l’accessibilité.