Apathie (maladie de Parkinson)

Tests d'évaluation




Définition

L’échelle d’évaluation de l’apathie dans la maladie de Parkinson (en anglais Lille Apathy Rating Scale ou LARS) se présente sous la forme d’une interview destinée au patient.

Elle comporte 33 items répartis en 9 domaines correspondant aux différentes manifestations cliniques de l’apathie, chacun intervenant avec la même pondération dans le calcul du score total.

L’échelle

1. Activités de la vie quotidienne

  • Pendant la journée, qu’est-ce que vous faites? Racontez-moi une de vos journées.

2. Centres d’intérêt

  • Qu’est-ce qui vous intéresse? Qu’est-ce que vous aimez bien faire pour vous occuper?

3. Prise d’initiatives

  • En général, est-ce que vous faites les choses de vous-même ou est-ce qu’on doit un peu vous forcer?
  • Quand vous devez aller à un rendez-vous, à une réunion ou une cérémonie, est-ce qu’on doit vous dire d’aller vous préparer?
  • Quand vous avez un rendez-vous à prendre (chez le médecin ou le dentiste), est-ce que vous y pensez de vous-même ou est-ce que vous attendez que quelqu’un s’en occupe?
  • Prenez-vous facilement part aux activités de la vie quotidienne ou faut-il vous le demander?

4. Intérêt pour la nouveauté

  • Est-ce que vous aimez découvrir quelque chose de nouveau (une nouvelle émission de TV ou un nouveau livre) ?
  • Est-ce que vous aimez essayer de nouveaux produits ou de nouveaux outils ou une recette de cuisine que vous ne connaissez pas?
  • Est-ce que vous aimez aller dans un endroit où vous n’êtes jamais allé ?
  • Quand vous sortez en voiture ou quand vous voyagez en train ou autobus, est-ce vous prenez plaisir à regarder le paysage, les maisons ?

5. Efforts volontaires – Motivation

  • Quand vous décidez de faire quelque chose, est-ce que vous faites facilement des efforts pour réussir ou est-ce que c’est difficile?
  • Quand vous ne réussissez pas à faire quelque chose, est–ce que vous essayez d’autres solutions?
  • Quand vous avez décidé de faire quelque chose, est-ce que vous continuez jusqu’au bout ou est-ce qu’il vous arrive de laisser tomber, d’abandonner?
  • Quand vous ne trouvez pas quelque chose (un papier ou un objet), est-ce que vous le recherchez?

6. Intensité des émotions

  • Quand vous regardez un film, est-ce que vous êtes facilement ému, touché ?
  • Quand on vous raconte une histoire drôle ou quand vous voyez des sketchs comiques à la TV, est-ce que vous riez facilement ?
  • Est-ce que l’annonce d’une bonne nouvelle vous fait plaisir ?
  • Est-ce que l’annonce d’une mauvaise nouvelle vous rend triste ?

7. Inquiétude

  • Quand vous avez un ennui (p.ex. une panne), est-ce que cela vous préoccupe?
  • Quand quelque chose ne va pas, quand vous avez un imprévu, est-ce que vous pensez à une solution?
  • Quand votre conjoint ou vos enfants ont un petit souci (de santé p.ex.), est-ce que cela vous touche, est-ce que vous y pensez?
  • Est-ce que vous prenez régulièrement des nouvelles de votre entourage ?

8. Vie sociale et comportement social

  • Est-ce que vous avez des amis?
  • Quand vous les rencontrez, est-ce que vous prenez plaisir à passer du temps avec eux ou est-ce que c’est plutôt une obligation?
  • Dans la conversation, est-ce que vous prenez facilement la parole ou est-ce plutôt les autres qui vous parlent en premier?
  • Lors d’une discussion, est-ce que vous donnez facilement votre avis ou est-ce vous avez tendance à vous ranger derrière l’opinion des autres?

9. Capacité d’auto-critique

  • Quand vous avez terminé quelque chose, vous arrive-t-il de faire le bilan, de penser à ce qui va et à ce qui ne va pas?
  • Après avoir pris une décision, est-ce qu’il vous arrive de penser que vous avez fait un mauvais choix?
  • Quand vous avez été désagréable avec quelqu’un, est-ce qu’il vous arrive de le regretter?
  • Dans une discussion, si à un moment vous vous rendez compte que vous avez tort, est-ce que vous êtes prêt à l’admettre, au moins pour vous-même?

 

Source. Sockeel et al. The Lille apathy rating scale (LARS), a new instrument for detecting and quantifying apathy: validation in Parkinson’s disease. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2006 May;77(5):579-84.