Goji (Lycium barbarum L.)

Nutrition


Goji (<em>Lycium barbarum</em>)

Le goji (Lycium barbarum L.) est une plante de la famille des Solanacées originaire de l’Asie et de l’Europe orientale.

Mesurant de 3 à 5 mètres de haut, ses baies sont cueillies d’août à octobre.

Les baies sont traditionnellement utilisées depuis plus de 2000 ans à des fins médicinales et comme aliment. Elles étaient employées pour augmenter la durée de vie et lutter contre le vieillissement, les problèmes de peau, d’allergies et de sommeil.

De nos jours, elles sont utilisées en Europe et en Amérique du Nord comme complément alimentaire riche riches en polysaccharides, caroténoïdes, flavonoïdes (antioxydants) et vitamine C.

Les baies de Goji sont consommées pour aider l’organisme à faire face au vieillissement, à améliorer la qualité du sommeil, à réduire le stress et à combattre la fatigue. Le goji est également utilisé pour renforcer les muscles et les os, et comme tonifiant pour le sang, le foie et les reins.

 

Composition

Les baies sont riches en polyssacharides (jusqu’à 23% du poids net) et en caroténoïdes. Elles contiennent également des flavonoïdes (myricétine, quercétine et kaempférol), des vitamines (riboflavine, thiamine et acide ascorbique), de la taurine, de la bétaïne, de la scopolétine et de l’acide coumarique. La concentration de vitamine C est équivalente à celle d’un citron frais.

  

Efficacité

Vision. L’utilisation de gouttes ophtalmiques contenant notamment des fruits de goji semble soulager les symptômes des yeux chez les femmes âgées. Certaines personnes utilisent le goji comme tonifiant pour les yeux pour traiter la vision floue, la dégénérescence maculaire et les autres troubles oculaires.

Qualité de vie. Certaines études montrent que boire du jus de goji pendant 14-30 jours améliore les niveaux d’énergie, la performance sportive, la qualité du sommeil, la vivacité d’esprit, l’humeur et la régularité intestinale.

Perte de poids. Boire du jus de goji pendant deux semaines peut réduire le tour de taille chez les adultes en surpoids et en bonne santé qui participe en parallèle à un programme de nutrition et d’exercices.

Le goji pourrait être efficace dans le traitement des affections suivantes :

  • Diabète.
  • Hypertension
  • Fièvre.
  • Certaines formes de cancer.
  • Problèmes de circulation sanguine.
  • Dysfonctions sexuels (impuissance) .
  • Étourdissements.
  • Acouphène (sifflement dans les oreilles).
  • Système immunitaire.
  • Neurodégénérescence. Des tests réalisés chez l’animal indiquent que des extraits de baies de Goji protègent les neurones, grâce à la présence de ses flavonoïdes.

 

 

Mise en garde

Le goji est sans danger lorsqu’il est pris par voie orale, à court terme et de manière appropriée. Toutefois, il peut provoquer certains effets indésirables, comme des nausées et des vomissements.

Grossesse et allaitement. Le goji pris par voie orale pendant la grossesse sans doute dangereux. Il contient un composé chimique, la bétaïne, qui pourrait provoquer une fausse couche.

Allergie aux protéines de certains produits. Le goji pourrait provoquer une réaction allergique chez les personnes allergiques au tabac, aux pêches, aux tomates et aux noix.

Hypotension. Le goji pourrait réduire la pression artérielle. Si votre pression est déjà faible, le goji pourrait provoquer une hypotension.

Hypertension. Le goji pourrait réduire la pression artérielle. Il pourrait provoquer une hypotension si vous prenez des médicaments pour l’hypertension.

Diabète. Le goji pourrait réduire le taux de glucose dans le sang et provoquer une hypoglycémie.

Interactions médicamenteuses. Le gogi peut interagir avec des médicaments modifiés par le foie, utilisés dans le traitement du diabète, de l’hypertension artérielle, ainsi qu’avec la warfarine (Coumadin).

 

Références

Goji (Lycium barbarum and L. chinense): phytochemistry, pharmacology and safety in the perspective of traditional uses and recent popularity. Potterat (2010) Planta Med 76: 7–19.

Bayas de Goji (Lycium barbarum L.): aspectos farmacológicos y de eficacia. Giner and Giner (2010) Revista de Fitoterapia 10 (1): 22-33.

An evidence-based update on the pharmacological activities and possible molecular targets of Lycium barbarum polysaccharides. Cheng et al. (2014) Drug Des DevelTher 9:33-78.

A review of botanical characteristics, phytochemistry, clinical relevance in efficacy and safety of Lycium barbarum fruit (Goji). Amagase and Farnsworth (2011) Food Res Int 44: 1702–1717.

Immunomodulation and antitumor activity by a polysaccharide–protein complex from Lycium barbarum. Gan et al. (2004) IntImmunopharmacol 4(4): 563-9.

Characterization and hypoglycemic effect of a polysaccharide extracted from the fruit of Lycium barbarum L. Zhu et al (2013) CarbohydrPolym 98(1): 8–16.

Neuroprotective effects of anti-aging oriental medicine Lycium barbarum against beta-amyloid peptide neurotoxicity. Yu et al. (2005) ExpGerontol 40 (8-9): 716-27.

Isolation of carotenoids, flavonoids and polysaccharides from Lycium barbarum L. and evaluation of antioxidant activity. Wang et al. (2010) FoodChem 120: 184-192.