Kraepelin Emil

Dictionnaire

Psychiatre allemand (1856-1926) considéré comme le père de la psychiatrie scientifique moderne.

En 1907, à Francfort, il décrit pour la première fois dans un traité de psychiatrie la maladie à laquelle il donne le donne le nom de son élève Aloïs Alzheimer :

Les malades régressent mentalement, leur mémoire et leur pensée dépérissent, ils sont égarés, désorientés, ne sachant plus ou ils se trouvent et ne reconnaissant plus les gens. par la suite, ils développent une certaine agitation, transpirent beaucoup, marmonnent et rien sans raison, courent, se recroquevillent, se mettent à gratter , à déchiqueter les tissus et deviennent incontinents. Les malades ne comprennent plus les demandes ni les signes, ne reconnaissent plus les objets ni les images. les troubles du langage sont particulièrement profonds, jusqu’au mutisme. Ils sont incapables de manger et de s’occuper d’eux-mêmes, mettent plusieurs années à atteindre le stade final et la mort est généralement provoquée par une cause extérieure.