Acérola : boostez vos défenses pendant l’hiver

Actualités

L’Acérola, de son nom scientifique Malpighiaemarginata, est le fruit d’un arbuste du même nom. Originaire d’Amérique latine, il a l’aspect d’une cerise de couleur rouge vif. Avec sa forte teneur en vitamine C qui surpasse de 20 à 30 fois celle de l’orange, la « cerise du Brésil » est très utilisée comme compléments alimentaires depuis plus de 50 ans. Elle est également riche en antioxydants, en vitamines (A, B6, B1 et B5), en phosphore, en fer, en potassium et en magnésium. C’est un « superfruit » qui est idéal pour lutter contre la fatigue et les maux de l’hiver.

Traditionnellement, la population d’Amérique du Sud l’utilisait pour traiter des cas de fièvre, de dysenterie, ou de diabète. Il était même utilisé pour lutter contre l’anémie et en prévention du scorbut. Actuellement, grâce à ses nombreuses propriétés, l’Acérola est très sollicité pour ses vertus tonifiantes, stimulantes, revitalisantes, antioxydantes, et thérapeutiques.

Les bienfaits de l’acérola sur la santé

En cas d’épuisement ou de stress

L’acérola est un superconcentré de Vitamine C qui tonifie le corps. Il est tout indiqué en cas de grosse fatigue, de surmenage ou de stress.

Contre le vieillissement cellulaire

Sa propriété antioxydante réduit les effets des radicaux libres sur les cellules, ce qui favorisela lutte contre leur vieillissement.

Renforcement des dents et des os

Grâce à son effet revitalisant, l’Acérola active le renforcement des os ainsi que des dents. Il participe aussi à leur développement.

Contre l’hypercholestérolémie et l’obésité

Selon des études menées en 2001, puis renforcées en 2013, il est efficace pour combattre les mauvais cholestérols ainsi que leurs effets néfastes sur les organes tels que le rein ou le foie.

Les problèmes intestinaux

Depuis toujours, ce fruit est consommé par les Indiens d’Amérique pour stopper la diarrhée et la dysenterie. Consommé régulièrement, il évite tous risques d’irritation du colon.

Lutte contre l’anémie

Également riche en fer, la cerise du Brésil est utilisée en traitement pour les cas d’anémie. Elle peut aussi être sollicitée en prévention, car elle garantit une meilleure absorption du fer par l’intestin.

En prévention du scorbut

C’est surtout une maladie qui est causée par une  carence en vitamine C. L’acérola en étant riche naturellement, il prévient les risques de scorbut qui peut s’avérer mortel.

Prévention des maux hivernaux

La forte teneur en vitamine C présente dans ce superfruit stimule l’organisme et aide à prévenir les petites affections de l’hiver, comme la grippe, le rhume ou encore la rhinopharyngite.

Anti-bactérie

Des chercheurs japonais ont conclu, suite à plusieurs études, que le fruit de l’acérola est très efficace contre les bactéries et les champignons.

Anti-cancer

Suite à des études faites par des chercheurs en 2004, il a été constaté que l’acérola est toxique sur des cellules tumorales. Les recherches restent encore en cours, seulement son action bloquante de la croissance de certaines cellulescancéreuses a été prouvée.

Où acheter de l’acérola ?

Malheureusement on ne trouve pas de baies d’acérola dans nos supermarchés français ! Elles sont parfois commercialisées sous forme de jus ou en poudre, dans les boutiques spécialisées. La façon la plus simple de bénéficier de toutes ses vertus est d’en prendre sous forme de complément alimentaire, en gélule généralement. Vous pouvez faire plusieurs cures au cours d’une année, comme avec n’importe quelles vitamines. Préférez l’acérola Bio, sur le site muscle-up.fr vous pouvez retrouver des tests et une sélection de marques à recommander.

Utilisation et posologie

En jus, sous forme de complément alimentaire, de comprimé ou de gélule, une prise régulière d’acérola est bénéfique pour la santé. Il est important de souligner qu’un produit avec 500 mg d’acérola contient environ dans les 100 à 130 mg de vitamine C.

Pour une personne normale, la consommation moyenne conseillée est de 1 gramme par jour. Pour ceux qui souffrent de maladie, de fatigue ou de stress, ce besoin peut être augmenté.

Précautions d’emploi

Il n’existe aucune précaution d’emploi particulière pour l’acérola, car aucun test clinique n’a rapporté que sa consommation puisse produire des effets indésirables si l’on suit les doses recommandées. Seulement, compte tenu de sa grande richesse en vitamine C, il faut faire attention à ne pas en surconsommer.

Contre-indications

Ce fruit n’est pas indiqué pour les personnes ayant des problèmes de gouttes, car il peut augmenter le taux d’acide urique. Il en est de même pour celles qui souffrent de calculs rénaux. 

Effets secondaires

Une consommation excessive de vitamine C peut provoquer des diarrhées, des nausées ou même des douleurs abdominales. 

Interactions

Associé avec d’autres plantes comme le ginseng ou la gelée royale, l’acérola traite efficacement et durablement la fatigue. Avec la spiruline, on observe une augmentation de l’apport en fer et vitamine C. C’est donc un bon mix contre l’asthénie. En association avec les omégas 3 naturels, il stimule la croissance des enfants. Il accentue aussi l’effet antioxydant du soja et de l’alfalfa.