Un antiplaquettaire efficace dans la prévention des AVC

Actualités

L’antiplaquettaire vorapaxar (laboratoire Merck) prescrit pour empêcher la formation des caillots sanguins,  réduit jusqu’à 20% le risque d’AVC chez des patients atteints de maladies cardio-vasculaires, selon une étude de phase 3 portant sur 26 000 patients et suivis pendant près de trois ans.

Cependant, cette réduction s’accompagne d’une augmentation de 100% du risque d’hémorragie, ce qui compromet sa mise sur le marché (source : conférence de l’American College of Cardiology, mars 2012).