Vitamine D chez les personnes âgées

Nutrition

Actualités

La vitamine D : a-t-elle des bienfaits sur le coeur ?

La vitamine D modifie t-elle le risque de chutes ?

Un lien entre vitamine D et certains symptômes dans la maladie de Parkinson

Alzheimer : la vitamine D pourrait diminuer les lésions


La vitamine D est synthétisée par la peau grâce aux rayons ultraviolets émis par le soleil.

On estime que l’exposition des mains et du visage pendant quinze minutes, à raison de deux à trois fois par semaine, permet de synthétiser des quantités suffisantes de vitamine D.

Cette production est réduite en hiver, en particulier si l’on vit dans un pays de l’hémisphère nord (ex. Canada), si on applique un écran solaire à haute protection, si l’air est pollué, ou si l’on porte des vêtements épais.

Prenons l’exemple d’un européen qui se promène dans un rue un 1er mars. Le temps qu’il faudra pour synthétiser 25 ug (1000 UI) de vitamine D sera de :

  • 24 heures s’il  habite Londres (ciel couvert, habillé assez chaudement).
  • 30 minutes s’il habite Rome (ciel dégagé, habillé assez chaudement).

Source: Calculated Ultraviolet Exposure Levels for a Healthy Vitamin D Status

La biosynthèse du cholécalciférol, la molécule précurseur de la vitamine D chez l’humain, diminue avec l’âge.

Elle est absorbée avec les graisses provenant de l’alimentation puis transformée en 25 (OH) vitamine D après être passée dans le foie. 25 (OH) vitamine D est la principale forme de réserve de la vitamine. Cette réserve est cependant limitée.

La 25 (OH) vitamine D est ensuite transformée une deuxième fois par le rein pour devenir la 1,25 (OH)2 vitamine D, la forme active de la vitamine.

La vitamine D est ensuite excrétée par la bile, et dans une bien moindre mesure par les urines.

Quelles sont les principales fonctions de la vitamine D ?

Elle augmente la concentration de calcium dans le sang, ce qui permet de maintenir une bonne ossature (cette vitamine sert à la fixation du calcium sur les os) et un bon fonctionnement de la thyroïde. Elle assure un bon équilibre physiologique des minéraux dans l’organisme.

Anastore.com

Les sources alimentaires

Aliments Quantité (IU)
Huile de foie de morue, 100g  10000
Poisson (frit, conserve), 100g 150-600
Lait, 250 ml 100
Oeuf, 100g 100

Peu d’aliments contiennent de la vitamine D. On la trouve toutefois en grandes quantités dans les huiles de foie de poisson. Dans certains pays, le lait est enrichi en vitamine D, ce qui en fait des sources non négligeables.

Les besoins quotidiens recommandés chez les plus de 70 ans

De 20 à 50  µg (hommes et femmes), soit 800 à 2000 UI. Cet apport doit être complété par un apport alimentaire en calcium de 1 200 mg.

Les conséquences d’une carence

Selon la société américaine d’endocrinologie (US Endocrine Society), des niveaux inférieurs à 20 ng/mL (50 nmol/L) de 25(OH) vitamine D (qui sert d’indicateur des niveaux de vitamine D) sont un signe de carence en vitamine D. Elle recommande des niveaux supérieurs à 20 ng/mL pour avoir une bonne santé osseuse.

Diminution de l’absorption de calcium, conduisant à un risque accru de fracture osseuse (ostéomalacie). Cette carence se manifeste – jusqu’a 30% – surtout dans les pays et régions non ensoleillés. En effet la peau produit également de la vitamine D sous l’effet du soleil. Les personnes âgées, qui restent plus souvent à l’intérieur, produisent moins de cette vitamine, un besoin qui n’est pas nécessairement compensé par l’alimentation.

A lire aussi : Attention à la carence en vitamine D

Les conséquences d’un surdosage (hypervitaminose)

Cette vitamine est toxique au dessus de 50 µg par jour. Cette hypervitaminose peut provoquer les symptômes suivants : anorexie, nausée, faiblesse, polyurie (sécrétion d’une grande quantité d’urine), trouble rénal. Au niveau de l’organisme, elle entraîne des dépôts de calcium dans certains organes (poumons, reins, le cœur).

A regarder

Vitamine D et troubles de mémoire.