Alzheimer: le risque d’antécédents familiaux confirmés

Actualités

Une étude confirme que les antécédents familiaux de maladie d’Alzheimer sont un facteur de risque connu et prédictif de la maladie d’Alzheimer.

Ceux qui ont une mère, un père, un frère ou une sœur ayant eu la maladie ont un risque accru (allant de 2 à 4) de développer la maladie.

Rappelons que les parents au premier degré partagent environ 50 pour cent de leurs gènes avec un autre membre de leur famille.

Les résultats ont porté sur l’analyse de données de 257 adultes sains et âgés de 55 à 89.




On estime que 25 millions de personnes dans le monde souffrent de la maladie d’Alzheimer, ce nombre devant tripler d’ici 2050. Plus de 95% de ces personnes voient la maladie survenir généralement après l’âge de 65 ans.

Les chercheurs ont montré que la maladie d’Alzheimer commence des années ou des décennies avant qu’elle ne soit diagnostiquée, avec des changements dans des structures cérébrales mesurables à travers une série de tests.

Source: PLoS ONE. Avril 2013