L’auto-compassion associée à un risque moindre de maladie cardiovasculaire

Risque d’hyperactivité vésicale associé au donépézil

La COVID-19 peut déclencher des auto-anticorps

Les exercices protègent les synapses chez les aînés

La randonnée et la marche : les avantages et inconvénients

Stéatose hépatique non alcoolique

Maladie cardiovasculaire : la dépression augmente le risque

L’expérience du petit Albert

Le chien de Pavlov et le conditionnement pavlovien

Le délire

Les bêta-bloquants

Les probiotiques pourraient-ils améliorer la cognition ?

Vos questions

«Comment se manifeste la maladie d’Alzheimer?»Voir la réponse »

Par l’apparition progressive et irréversible de troubles de mémoire, qui affecteront la vie quotidienne du patient.

Ces troubles s’accompagnent d’une désorientation dans le temps et l’espace, une perte du jugement, des modifications du langage et du comportement, de sorte que le malade finit par perdre progressivement son autonomie.

«Alzheimer: le malade a t-il du mal à se faire comprendre ?»Voir la réponse »

Il éprouve des difficultés à formuler une idée, surtout si elle est abstraite. Il se répète souvent, se trompe de mots (par ex. dit chaussette au lieu de chaussure). Son visage est moins expressif.

Le vocabulaire s’appauvrit au fur et à mesure que la maladie s’aggrave (par ex. il utilise les mots ‘truc’), ne peut raconter un événement de manière chronologique.

Il finit par répéter les mêmes mots au stade sévère de la maladie, pour ne plus finalement parler.