AVC : utilité des pacemakers dans la détection d’arythmie cardiaque

Actualités

On sait que les individus souffrant d’arythmie cardiaque sont enclins de subir un AVC.  Ce trouble, qui n’est parfois pas détecté par le médecin ou le patient lui-même, peut l’être par un pacemaker.

Des chercheurs canadiens (Université McMaster, Canada) ont montré que la fibrillation auriculaire était détectée par des pacemakers, alors que 85% des patients n’avaient pas conscience de cette arythmie cardiaque. L’étude a porté sur près de 3000 patients âgés de 65 ans et plus et suivis pendant 2 ans et demi.

Les patients présentaient un antécédent d’hypertension, mais sans arythmie cardiaque. En 3 mois, une anomalie du rythme cardiaque a été détectée par des pacemakers chez plus de 10% des patients.




Ces résultats ont un impact thérapeutique dans la mesure où les patients souffrant d’arythmies cardiaques ont un risque multiplié par 2,5 d’être victimes d’un AVC.

En détectant l’arythmie cardiaque, les médecins pourraient apporter un traitement préventif permettant de prévenir l’AVC.