Fibrillation auriculaire

Maladies

La fibrillation auriculaire se traduit par un battement irrégulier et rapide du coeur. Elle touche environ 3,5% des patients âgés de 65 à 74 ans.

Fibrillation auriculaire et AVC

La fibrillation auriculaire (ou atriale, FA en abrégé) est parfois diagnostiquée au cours d’un examen médical mais aussi lors d’un AVC, ce qui en fait l’une des causes d’accident vasculaire cérébral (AVC). Les AVC ayant pour cause une FA sont beaucoup plus graves : une personne sur trois meurt dans les trente jours et une personne sur deux dans l’année. En effet, la fibrillation atriale se caractérise par une stagnation du sang dans les oreillettes (cavités du cœur recevant le sang), ce qui facilite la formation de caillots. Ces caillots peuvent se détacher et migrer vers les artères cérébrales, entraînant un AVC. On estime que le risque d’un AVC est multiplié par cinq chez un patient atteint de fibrillation atriale. Ce risque varie en fonction d’autres facteurs de risques tels que l’âge, le sexe, l’hypertension artérielle ou le diabète. Il existe des traitements pour ralentir le rythme cardiaque et réduire la FA :  anticoagulants (anti-vitamines K ou anticoagulants oraux directs). L’aspirine et les anti-agrégants plaquettaires sont peu prescrits dans la prévention des AVC chez les patients avec FA. Les personnes à risque doivent éviter ou contrôler les différents facteurs de risques (ex. hypertension artérielle).

Les causes de la fibrillation auriculaire

Les causes possibles sont :

  • hypertension artérielle, la cause la plus fréquente;
  • malformation ou maladie cardiaque congénitale;
  • infection ou inflammation du cœur (myocardite ou péricardite);
  • maladies qui endommagent les valvules cardiaques;
  • hyperactivité thyroïdienne;
  • embolie pulmonaire;
  • consommation excessive d’alcool

Les symptômes

Les principaux symptômes sont les suivants : fatigue, essoufflement, palpitations avec des battements cardiaques irréguliers et rapides, douleurs thoraciques, instabilités, vertiges, sueurs et nausée. Une partie des patients est cependant asymptomatique.

Le diagnostic

Si le patient présente des battements rapides et irréguliers, le médecin l’interroge sur :

  • ses  antécédents médicaux;
  • ses  problèmes de santé (a-t-il une maladie cardiaque, des problèmes de thyroïde ?);
  • la fréquence des symptômes ressentis ;

Épidémiologie

Le nombre de Français atteints de FA se situe entre 600 000 et 1 million. Il est estimé à 350 000 au Canada. L’incidence annuelle est de 5/1000 vers la soixantaine et de 20/1000 après 80 ans.

À lire sur le même thème:

Fibrillation auriculaire et dépistage (vidéo)

Fibrillation auriculaire et traitement (vidéo)

La prise d’anticoagulants est conseillée chez les personnes souffrant de fibrillation auriculaire

Quels facteurs augmentent le risque d’AVC après une opération du coeur ?

AVC : un médicament anticoagulant cible de critiques