La réalité virtuelle pour détecter la maladie d’Alzheimer ?

Actualités

Des chercheurs ont mis au point un test en réalité virtuelle qui permettrait de déceler, bien des années avant, des personnes à risque de développer la maladie d’Alzheimer.

La réalité virtuelle plus efficaces pour identifier précocement la maladie d’Alzheimer ?

Dans une étude publiée en 2019 dans la revue Brain, des chercheurs anglais (université de Cambridge et de l’University College London) ont demandé à des participants (45 personnes atteintes de troubles cognitifs légers et 41 personnes sans trouble) de se déplacer dans une environnement fictif. En parallèle, les chercheurs ont prélevé du liquide céphalorachidien pour détecter la présence ou non de lésions caractéristiques de la maladie d’Alzheimer.
Les patients atteints de troubles cognitifs légers ont obtenu une marque moins bonne au test de réalité virtuelle, comparés au sujet sain. De plus, dans le groupe des personnes avec des troubles cognitifs légers, douze patients avaient les biomarqueurs caractéristiques de la maladie d’Alzheimer, et avaient encore de moins bons résultats que les autres patients.

Selon les chercheurs, les tests de réalité virtuelle pourraient être plus efficaces pour identifier précocement la maladie d’Alzheimer que les tests actuels et permettent d’évaluer le niveau de risque.

En 2015, d’autres expériences avaient été réalisées sur deux groupes de personnes âgées de 18 à 30 ans participaient à l’étude, dont l’un était porteur d’un gêne de susceptibilité de la maladie. Le second groupe est constitué de personnes en bonne santé.

Les participants devaient naviguer dans un labyrinthe virtuel dans lequel il fallait ramasser des objets puis les remettre à leur place.

Résultats. Le groupe des personnes à risques rencontrait plus de difficultés spatiales, confirmées par un examen de l’activité cérébrale.

La réalité virtuelle est déjà utilisée pour traiter et mieux comprendre certaines maladies mentales (phobies, addictions, psychopathie).



Source: Howett D et coll. Differentiation of mild cognitive impairment using an entorhinal cortex-based test of virtual reality navigation. Brain. 2019 Jun 1;142(6):1751-1766.