Atrophie cérébrale

Actualités

L’atrophie cérébrale fait référence à une perte de neurones ou à une perte du nombre de connexions (synapses) entre les cellules cérébrales. 

Les personnes qui souffrent d’atrophie cérébrale développent généralement un déficit cognitif à la suite de ce type de lésions cérébrales.

Il existe deux principaux types d’atrophie cérébrale: l’atrophie focale, qui se produit dans des régions cérébrales spécifiques, et l’atrophie généralisée, qui se produit dans la plupar des régions du cerveau.

Une atrophie cérébrale peut survenir à la suite du processus de vieillissement naturel. Les autres causes comprennent les blessures, les infections et certaines conditions médicales sous-jacentes.

Symptômes de l’atrophie cérébrale

L’atrophie cérébrale peut affecter une ou plusieurs régions du cerveau.

Les symptômes varieront en fonction de l’emplacement de l’atrophie et de sa gravité.

L’atrophie cérébrale peut provoquer les symptômes et les conditions suivants:

Épilepsie

Une crise d’épilepsie est un pic soudain et anormal d’activité électrique dans le cerveau. Il existe deux principaux types de crises. L’un est la crise partielle , qui affecte une seule partie du cerveau. L’autre est la crise généralisée, qui affecte les deux côtés du cerveau.

Les symptômes d’une crise dépendent de la partie du cerveau qu’elle affecte. Certaines personnes peuvent ne pas ressentir de symptômes visibles, tandis que d’autres peuvent ressentir un ou plusieurs des symptômes suivants:

  • changements de comportement
  • mouvements oculaires saccadés
  • un goût amer ou métallique dans la bouche
  • bave ou mousse à la bouche
  • grognements et reniflements
  • spasmes musculaires
  • convulsions
  • perte de conscience

Aphasie

Le terme aphasie fait référence à un groupe de symptômes qui affectent la capacité d’une personne à communiquer. Certains types d’aphasie peuvent affecter la capacité d’une personne à produire ou à comprendre la parole. D’autres peuvent affecter la capacité d’une personne à lire ou à écrire.

Certains cas d’aphasie sont relativement bénins, tandis que d’autres peuvent nuire gravement à la capacité de communiquer d’une personne.

Démence

La démence est le terme désignant un groupe de symptômes associés à un déclin continu des fonctions cérébrales. Ces symptômes peuvent inclure:

  • perte de mémoire
  • pensée ralentie
  • problèmes de langue
  • problèmes de mouvement et de coordination
  • jugement pauvre
  • troubles de l’humeur
  • perte d’empathie
  • hallucinations
  • difficulté à effectuer les activités quotidiennes

Les causes de l’atrophie cérébrale

L’atrophie cérébrale peut survenir à la suite d’une blessure, soit d’un traumatisme crânien ou d’un accident vasculaire cérébral. Cela peut également survenir à la suite de l’une des maladies suivantes:

  • encéphalite
  • neurosyphilis
  • VIH

Dans certains cas, une atrophie cérébrale peut survenir à la suite d’un trouble ou d’une affection chronique, tels que:

Diagnostic

Lors du diagnostic d’une atrophie cérébrale, un médecin peut commencer par faire la liste des antécédents médicaux et poser des questions sur les symptômes d’une personne (quand les symptômes ont commencé et si un événement les a déclenchés).

Le médecin peut également effectuer des tests de langage ou de mémoire, ou d’autres tests spécifiques de la fonction cérébrale.

S’ils soupçonnent qu’une personne a une atrophie cérébrale, ils devront localiser les lésions cérébrales et en évaluer la gravité. Cela nécessitera une IRM ou CT scan.

Traitement

Les options de traitement pour l’atrophie cérébrale varient en fonction de son emplacement, de sa gravité et de sa cause.

Blessures

L’atrophie cérébrale peut survenir comme conséquence à long terme d’une blessure. Dans ces cas, le traitement a tendance à se concentrer sur l’aide à la guérison du problème cérébral.

Les lésions cérébrales nécessitent généralement une période de rééducation qui peut impliquer un ou plusieurs des éléments suivants:

  • thérapie physique
  • orthophonie

Les infections

Des médicaments seront nécessaires pour traiter les infections qui entraînent une inflammation ou une atrophie du cerveau .

Les médecins prescrivent des antibiotiques pour traiter les infections bactériennes et des médicaments antiviraux pour traiter les infections virales. Ces médicaments aideront à combattre l’infection et à atténuer les symptômes.

Plusieurs troubles et maladies peuvent entraîner une atrophie cérébrale. Pusique beaucoup de ces maladies n’ont actuellement aucun traitement curatif, le traitement se concentre généralement sur la gestion des symptômes.

Le traitement peut impliquer une combinaison de médicaments et de thérapies telles que l’ergothérapie ou l’orthophonie. Ces thérapies peuvent être nécessaires pour aider une personne à retrouver ses fonctions cérébrales ou à apprendre des stratégies pour l’aider à faire face.